Tous sports – Les Flops du week-end (18-20 janv)

Par le 21 janvier 2013 à 12h02
Mots clés : , , , , , , , ,

De ce week-end perturbé par de nombreux reports, on retiendra la nouvelle défaite d’Issy en D1F, la perte de vitesse d’Issy Paris Hand en LFH mais aussi la situation guère reluisante de Bobigny en fédérale 1 et du club de volley Charenton en nationale 1.

FOOTBALL

Rien ne va plus pour le club féminin d’Issy. Alignant un 4ème revers d’affilée à Saint-Etienne (2-0), le club isséen est lanterne rouge à cinq points du premier relégable. Mais surtout l’ambiance est de plus en plus pesante dans le club des Hauts-de-Seine après l’éviction de l’entraîneur David Remisse et de la fin de carrière annoncée par Islay Tait, suite à ces guerres intestines en interne. L’avenir ne risque pas d’être beaucoup plus joyeux pour Issy, puisque les deux prochaines adversaires en championnat se nomment Montpellier et le PSG, soit respectivement le 2ème et 3ème du championnat.

RUGBY

En Fédérale 1, la situation de Bobigny inquiète au fil des journées. Dominé dans tous les compartiments du jeu hier à Mâcon (27-3) lors de la 13ème journée du championnat, le club de Seine-St-Denis ne possède plus qu’un point d’avance sur Dijon le premier relégable. L’urgence est de mise donc pour Bobigny qui avant une trêve d’un mois accueillera au stade Ernest-Wallon dimanche Chalon-sur-Saône pour rendez-vous à ne surtout pas manquer. Leur survie à ce niveau est à ce prix.

HANDBALL

Sale week-end pour le club d’Issy Paris Hand. Battue d’une longueur par Villemomble en nationale 2, la réserve isséenne a manqué l’occasion de se rapprocher du trio de tête. Dans la foulée, les protégées d’Arnaud Gandais ont perdu à la dernière seconde face au Havre (18-19). Éreinté physiquement et sans solutions offensivement, le club des Hauts-de-Seine a constamment buté sur une Linda Pradel rayonnante. Cette 3ème défaite en 4 rencontres met en péril leur place dans le Top 6.

BASKET

Lors des 1/64èmes de finale du Trophée Coupe de France, réservé aux clubs amateurs, quelques clubs franciliens n’ont pas été à la fête. Chez les hommes, trois équipes ont été battues par des équipes présumées inférieures. C’est le cas pour le Chesnay Versailles éliminé par une équipe de d’Eure-et-Loir, qui évolue au niveau régional (101-92), mais aussi du pensionnaire de nationale 2 Trappes battu à Fécamp (74-68), alors que Sartrouville s’est pris les pieds dans le tapis également en Haute-Normandie chez les espoirs du Havre (106-89). Chez les féminines, l’exploit du week-end a été réalisé par Bihorel, club de N3 qui a éliminé sans coup férir Sannois St-Gratien (86-73). L’équipe val-d’oisienne évolue pourtant deux niveaux au-dessus.

VOLLEY

En nationale 1, Charenton a presque dit adieu aux play-offs en s’inclinant à Brive (3-1) lors de la 12ème journée du championnat. Désormais à cinq longueurs de la 4ème et dernière place qualificative pour les play-offs occupée par le PUC, Charenton doit gagner ses deux rencontres et espérer des faux pas de ses concurrents directs pour se qualifier. Si Conflans a réussi une première partie de saison canon, le club des Yvelines semble s’essouffler comme l’atteste sa défaite chez l’avant-dernier  à Mende (3-1).

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles