Accueil A la une Fil Info Volley Volley Ligue BM Volley Volley – CDF – Le PRVB tout proche de l’exploit

Volley – CDF – Le PRVB tout proche de l’exploit

Par le 8 janvier 2013 à 22h15
Mots clés : , , , ,

Après avoir mené deux sets à zéro face à l’AS Cannes, le Plessis-Robinson s’est essoufflé pour finalement s’incliner au tie-break 2-3.

La défaite des Robinsonnais avait des allures de victoire tant ils ont poussé dans leurs derniers retranchements les Cannois. Nullement impressionné par les individualités adverses, le PRVB attaquait tambour battant la rencontre (14-9). Dans le sillage d’un Adrien Taghin omniprésent (18 pts), le PRVB mystifiait la défense cannoise pour empocher à la surprise générale la première manche (25-20). Profitant des errements de la réception adverse, le Plessis-Robinson porté par son bouillant public continuait à malmené les pensionnaires de Ligue A (15-12 ; 25-23).

Une défaite mais des promesses

Vexés par la tournure des événements, les coéquipiers de Pierre Pujol retrouvaient de l’allant (3-8 ; 8-13), remportant La 3ème manche sans sourciller (15-25). Remettant en selle ses leaders, l’entraîneur robinsonnais Jonathan Santer observait le retour au premier plan de sa troupe (13-13). Pas suffisant toutefois pour contrecarrer la puissance de feu de Nicolas Maréchal, qui contribuait à l’égalisation des Sudistes (22-25). Moins entreprenant, le PRVB hypothéquait ses chances dès le début du tie-break (0-8). Si la défaite était scellée, les Robinsonnais pouvaient y voir un certain nombre d’enseignements positifs. En tenant tête à l’un des cadors de l’élite, les coéquipiers d’Adrien Prével confirment leur nouvelle dimension prise cette saison.

 

Déclarations:

Jonathan Santer (entraîneur Plessis-Robinson): « C’est un sentiment mitigé, car perdre au tie-break face à Cannes n’a rien de deshonorant, mais en menant deux sets à zéro, on pouvait y croire. Toutefois c’est une très belle soirée ».

Christophe Menau (entraîneur AS Cannes) : « On est tombé sur une très belle équipe du PRVB. On a eu du mal à rentrer dans le match, l’entrée de Nicolas Maréchal nous fait beaucoup de bien. On gagne mais ce n’est pas glorieux ».

La fiche technique :

Au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), l’AS Cannes bat le Plessis-Robinson 3-2

Score des sets : 20-25, 23-25, 25-15, 25-22, 15-6 ; 500 spectateurs environ.

Plessis-Robinson – Six de départ : Capitaine, Guillemaud, Bonon, Kahlemue, Taghin, Prevel puis Godefroy, Lacroix, Lamy. Libéro : A. Quesque. Entr : Santer

AS Cannes – Six de départ : Rawson, Le Roux, Nganga, Sali Hile, Tarr, Pujol, puis Maréchal. Libéro : Ragondet. Entr : Meneau

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles