Accueil A la une Fil Info Hand Hand Hand Nationaux N2M Hand Nationaux Hand – N2M (J1) – Les promesses de Rueil, Massy (B) et Villemomble

Hand – N2M (J1) – Les promesses de Rueil, Massy (B) et Villemomble

Par le 21 septembre 2020 à 14h08
Mots clés : , , , , ,

Retrouvez les faits marquants de la première journée.

Poule 2 :

Les poids lourds attendus ont tenu leur rang. A commencer par Rueil, qui a logiquement disposé du Cercle Seino-Metropolitain (ex-Rouen/Oissel) samedi au terme d’un match enlevé (34-29). Et alors que dire du bras de fer hier après-midi dans l’Essonne entre Massy et Hennebont. Le 6-2 infligé dans les cinq dernières minutes a eu raison du panache morbihannais : « Quelle reprise après six mois d’arrêt. Les joueurs ont frappé fort face à un concurrent pour les premières places au terme d’un gros match. Je suis très content d’eux », affirmait Thomas Merlin, le coach de la réserve massicoise. Le Stade de Vanves a été moins en réussite à Rouen (35-23) : « Il y a eu trop de précipitations et trop d’échecs aux tirs, il faudra montrer un autre niveau de jeu pour exister », relevait Julien Bournat. Accrocheur, le Kremlin-Bicêtre a baissé a garde, mais a montré de belles séquences : « Il y a avait 10 joueurs absents sur un effectif de 22 joueurs, ainsi on a payé cher nos absences et on a pas réussi à contrôler la rencontre. Cela reste un contenu intéressant », justifiait le coach du KB Mohamed Temmin.

Poule 3 :

Quel festival de Villemomble qui a écrasé la concurrence en surclassant Mélantois (41-31) confirmant son potentiel pour se mêler à la lutte pour les premières places. Serris Val d’Europe naviguait entre deux eaux, après le nul arraché chez la réserve de Dunkerque (24-24) : « L’essentiel est fait, mais il y a des regrets car nous pouvions légitimement espérer mieux », soupirait le coach Sébastien Delettre. Le Plessis-Trévise s’est montré trop tendre contre Dreux avec à la clé une défaite logique (27-32) : « Nous n’avons pas produit le jeu escompté en première période, avec trop de mauvais choix. L’expérience du DAC a fait la différence », assénait le coach de l’EPHB Stéphane Bonnenfant. Pour une fuite dans le Palais des Sports de Maisons-Alfort, la rencontre contre St-Pryvé/Olivet s’est arrêté à la 30e minute sur le score de 15-9 en faveur des Val-de-Marnais.

Poule 4 :

Première difficile pour Roissy.

Montfermeil qui perd d’un rien contre la réserve de Nancy (24-23) et Lagny surpris à domicile contre Cernay/Wattwiller (26-30) éprouvaient quelques regrets : « C’est une entrée en matière difficile. Notre défense a manqué d’agressivité et il y a eu trop de naïveté », expliquait le coach seine-et-marnais Franck Andretti. Promu, Roissy a vécu une première contrastée contre Lure Villers (19-23) : « En menant 6-2 d’emblée on doit maîtriser le match. On lâche trop de ballons face à un adversaire expérimenté. On récolte les fruits de notre inexpérience », ajoutait le coach val-d’oisien Christophe Le. Enfin, le match Longvic – Marolles a été reporté.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles