Accueil Fil Info Hand Hand Hand Nationaux N2M Hand Nationaux Hand – N2M – Rueil vise haut, les promesses de Maisons-Alfort, Villemomble et de Massy (B)

Hand – N2M – Rueil vise haut, les promesses de Maisons-Alfort, Villemomble et de Massy (B)

Par le 16 septembre 2020 à 10h00
Mots clés : , , , , ,

A l’approche de la reprise de la compétition, SportsCo IDF fait le point sur les enjeux de la National 2.

Poule 2 :

La bataille s’annonce indécise dans une poule, où Rouen Handball, Hennebont mais surtout Rueil s’avancent comme les favoris. Le club rueillois, qui a encore vu son équipe se renforcer avec Leroy (Hennebont), Sossou (Torcy) et Monneron (C’Chartres B, N1) s’avance comme l’équipe francilienne à suivre de près dans l’optique de la montée. L’entraîneur Christophe Guiselin n’a d’ailleurs pas caché les ambitions dans le Guide SportsCo IDF de la rentrée : «Après une saison encourageante (Ndlr : 5e au moment de l’arrêt des championnat), l’équipe a les arguments pour viser plus haut. Nous feront tout pour finir en tête du championnat». Après avoir refusé la montée en N1, Massy (B) compte toutefois continuer à faire des résultats de belle facture à ce niveau. A n’en pas douter, la troupe de Thomas Merlin devrait jouer le Top 5. Pour les promus Vanves et le Kremlin-Bicêtre qui n’ont pas fait de folie cet été, il s’agit de capitaliser sur la dynamique née de leur montée à l’issue de la saison 2019-2020.

Poule 3 :

Il y aura sans aucun doute le SMV et les autres. Le club eurois rétrogradé pour la DNACG, ne devrait pas trop s’attarder à ce niveau, vu l’effectif taillé pour le niveau au-dessus. Derrière, une meute autour de Maisons-Alfort, Villemomble et la réserve de Dunkerque pourrait se dessiner. Pour le club du 94, les apports d’Agnus, Chapelière, Meité en provenances de clubs de N1 devraient leur permettre de franchir un cap. Et que dire des recrues à Villemomble (Christodoulou, Magassa, Watteeuw, Deveze, Abishaba), qui devraient contribuer à jouer les premiers rôles. Pour Serris Val d’Europe et le promu le Plessis-Trévise, l’ambition est de se maintenir.

Poule 4 :

Dans cette poule composée majoritairement par les clubs de l’est francilien et des clubs du Grand Est, des surprises sont attendues, tant c’est ouvert. Concernant les clubs franciliens, Lagny, expérimenté à ce niveau, peut clairement viser la première partie de tableau, tout comme Montfermeil, désormais dirigé par André Magne. Marolles qui a frappé fort en enrôlant l’ailier Zerbib, qui évoluait en Starligue peut viser autre chose que le maintien. En revanche, pour Roissy qui découvre ce niveau, l’objectif est de grandir et de se consolider à ce niveau

Retrouvez le guide complet de la N2 masculine : effectifs, transferts et ambitions

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles