Accueil A la une Rugby Divisions fédérales Rugby Divisions fédérales FEDERALE 2 Fil Info Rugby Rugby Rugby – Fédérale 2 (J2) – Antony et Courbevoie se sont accrochés, carton plein pour le PUC, St-Denis et Sarcelles

Rugby – Fédérale 2 (J2) – Antony et Courbevoie se sont accrochés, carton plein pour le PUC, St-Denis et Sarcelles

Par le 21 septembre 2020 à 12h37
Mots clés : , ,

Retrouvez tous les faits marquants de la 2e journée de championnat.

Poule 1

Du spectacle et encore du spectacle dans cette poule hier après-midi. Mené 29-7 et au bord du précipice, Antony s’est relevé en seconde période pour inscrire en tout et pour tout cinq essais et gâcher la vie des Havrais en obtenant un nul mérité (32-32) : « On peut regretter de ne pas gagner après être revenu de 7-29 à 27-29, mais je suis très fier de la réaction de l’équipe en seconde période. Tenir en échec le HAC est une très belle performance », assurait peu fier de ses protégés le coach altoséquanais Gabriel Oriol. L’autre match riche en rebondissements se situait un peu plus bas dans l’Essonne, où Orsay a été tenue en échec par une équipe de Courbevoie très joueuse (29-29) : « Par un essai transformé à la dernière seconde, on s’en sort bien car on a fait preuve de beaucoup de maladresses et d’indiscipline », pointait du doigt David Riquel à Orsay. Au terme d’un gros combat, Domont s’est arraché pour décrocher sa première victoire sur Gennevilliers (19-16), rendant satisfait le coach du SDRC Alexis Driollet : « Nous avons montré de belles valeurs de solidarité même si l’indiscipline reste récurrente. C’est une victoire qui fait du bien pour la confiance ». En revanche, Plaisir a raté le coche, se contentant que du bonus défensif contre C’Chartres (16-21).

Poule 2 :

Quelle démonstration de force pour le PUC qui a étrillé Bourges (62-10) prenant à la différence de buts la première place de la poule, à égalité avec Sarcelles et Saint-Denis. Mini-événement hier dans l’Essonne, puisque Sarcelles qui n’avait jamais gagné un match la saison dernière à l’extérieur, a enfin décroché ce premier sésame sur la pelouse de Ris-Orangis (19-28) : «C’est une super satisfaction de gagner à l’extérieur, enfin », martelait le coach de l’AASS Stéphane Lastapis. De son côté, Saint-Denis a étalé au grand jour sa puissance offensive mais aussi son indiscipline défensive face à l’ACBB avec toutefois un 2e succès de rang (40-34). Pontault-Combault est en revanche encore loin du compte, battu dans les grandes largeurs au Creusot (48-20).

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles