Accueil A la une Football Coupes Fil Info Foot Football Foot – LDC (J1) – Le PSG terrasse le Real Madrid

Foot – LDC (J1) – Le PSG terrasse le Real Madrid

Par le 19 septembre 2019 à 9h49
Mots clés : , ,

Emmené par un Angel Di Maria de gala, le Paris Saint-Germain s’est imposé largement (3-0) sur son terrain face au Real Madrid au terme d’un match maîtrisé de bout en bout et s’empare par la même occasion de la tête du groupe A.

Orphelin de Neymar, Mbappé et Cavani au coup d’envoi, le Paris Saint-Germain se présentait dans la peau du grand outsider dans cette rencontre face au club madrilène, certes dépourvu de son capitaine Sergio Ramos mais qui retrouvait enfin Eden Hazard dans le onze de départ.

Après dix premières minutes légèrement dominées par le Real, Paris met petit à petit son jeu en place et à la 14e minute le décalage tant attendu est enfin trouvé sur une-deux entre Mauro Icardi et Juan Bernat. Le latéral gauche espagnol sert Angel Di Maria au premier poteau qui fusille à bout portant Thibault Courtois et permet aux parisiens de prendre les devants (0-1, 14e). La réaction des hommes de Zinédine Zidane ne se fait pas attendre, sur l’action qui suit Hazard manque le cadre de peu à l’entrée de la surface après bel échange avec son capitaine du soir, Karim Benzema. Avertissement sans frais pour le club de la capitale qui ne cesse cependant de monter en puissance et en intensité. Juste après un énième frisson jeté par Gareth Bale sur coup-franc à la demi-heure de jeu, le PSG fait le break, de nouveau par l’intermédiaire de son génial gaucher argentin Angel Di Maria, après un mouvement initié par Idrissa Gueye, l’autre homme fort de la soirée (0-2, 33e).

Gueye, le maillon fort

Au retour des vestiaires, la donne est toujours la même, les hommes de Thomas Tuchel éteignent des madrilènes dépassés par le pressing parisien, la bataille du milieu de terrain est remportée haut la main par la triplette Verratti-Marquinhos-Gueye. Les rentrées de Jovic, Vasquez et Vinicius en seconde période n’y changent rien. Benzema se voit lui aussi refusé ce fameux but qui se relancerait ce match déjà plié, avant de voir sa tête astucieuse fuir le cadre de l’ancien gardien de la Maison Blanche, Keylor Navas. Le Real vient de gaspiller sa dernière munition. Paris gère sa fin de match en patron et s’offre même le luxe d’aggraver la marque dans le temps additionnel après une contre-attaque d’école conclue par Thomas Meunier, servi sur un plateau par son pendant du côté gauche Juan Bernat (0-3, 90e+2).

Paris démarre parfaitement sa campagne de Ligue des Champions avec ce succès de prestige et s’installe seul à la première place du groupe A, profitant du match nul et vierge entre Bruges et Galatasaray.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles