Accueil Fil Info Foot Football Football National 2 Foot – CFA – Youcef (Aubervilliers) : « On a plus de garanties »

Foot – CFA – Youcef (Aubervilliers) : « On a plus de garanties »

Par le 4 août 2015 à 14h50
Mots clés : , ,

A un peu moins de deux semaines de la reprise de la CFA, l’entraîneur d’Aubervilliers Rachid Youcef fait le point sur la préparation et les ambitions de son équipe.

La reprise de la CFA aura lieu dans moins de deux semaines. Comment se passe la préparation ? Pensez-vous que vos joueurs seront prêts ?

Écoutez ça se passe très bien. Les joueurs qui viennent d’arriver connaissent déjà la CFA, car ils ont y déjà joués. À eux de s’intégrer dans leur nouveau groupe. Groupe qui est facile à vivre où il y a une bonne ambiance. Un super état d’esprit s’est créé l’année dernière lors de ma première saison et il n’y pas de raison que ça change. Mentalement, on est bien, sportivement aussi parce qu’il y a eu de la valeur ajoutée a cet effectif. Je pars avec plus de garanties par rapport l’année précédente.

L’année dernière votre club a terminé 7ème à trois points du podium. Quels sont les objectifs du club pour cette saison ? La montée est-elle jouable ?

Non je ne parle pas de montée. Ça peut paraitre prétentieux de parler de montée. L’objectif c’est de se maintenir le plus rapidement possible et après de faire mieux que l’année dernière. On revient dans le groupe A, on ne connaît pas encore nos adversaires, c’est difficile de se fixer des objectifs, si ce n’est de se maintenir le plus tôt possible. On ne positionne pas en tant qu’équipe favorite pour la montée. Après si on peut jouer les trouble-fêtes, on le fera !

Vous allez entamer votre deuxième année à la tête du FCM Aubervilliers, quel regard porté vous sur votre première saison en tant qu’entraineur ? Pensez-vous avoir progressé ?

Oui je pense. J’ai beaucoup appris la saison dernière, on est passé par beaucoup de phases, j’ai vécu beaucoup de choses. Cela a été une première saison très enrichissante. Maintenant j’ai plus d’assurance pour tout ce qui concerne le coaching, les séances d’entraînements, la causerie… J’ai gagné en crédibilité vis-à-vis de mon groupe mais aussi des instances, des entraîneurs adverses. J’ai prouvé que je pouvais assumer ce rôle-là à Aubervilliers.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles