Accueil A la une Fil Info Rugby Rugby Rugby Top 14 Rugby – Top 14 – Les enjeux d’une nouvelle saison alléchante

Rugby – Top 14 – Les enjeux d’une nouvelle saison alléchante

Par le 25 août 2017 à 14h00
Mots clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

Clermont et la pression du champion. Le Racing 92 et le Stade français en reconquête. La Rochelle vers la confirmation. La saison 2017/2018 de Top 14 devrait nous régaler. Analyse des quatorze équipes du meilleur championnat au monde.

L’échec de la fusion entre le Racing et le Stade français a ravi les supporters des deux clubs. Désormais, ces deux équipes sont tournées vers l’avenir. Le Stade français a perdu la plupart de ses cadres en les personnes de Slimani, Dupuy, Pape, Bonneval, Sinzelle ou encore Lakafia. Cette année sonne comme une transition pour le club parisien. Après l’arrivée de l’allemand Hans-Peter Wild à la tête du club, Gonzalo Quesada va devoir obtenir des résultats relativement rapides. Le Racing 92 sera un candidat pour le titre comme chaque année. Malgré les départs de Masoe et Van der Merwe (entre autres), les Altoséquanais ont accueilli le troisième-ligne Patricio Albacete et l’ailier Virimi Vatakawa notamment. L’international français fera sa première en club après plusieurs années à jouer au rugby à 7. Il sera attendu au tournant après ses promesses montrées en équipe de France. Sixièmes de la saison dernière et éliminé par Clermont en demi-finale, les Racingmen avaient dû faire face aux soupçons de dopage mais également au problème Goosen. Désormais, ces problèmes sont derrière eux et la saison à venir ne pourra qu’être meilleure.

Clermont et Toulon favoris, La Rochelle outsider

Clermont a retrouvé le toit de l’hexagone grâce à sa victoire contre Toulon (22-16). Alors qu’ils ont un effectif pléthorique, les Auvergnats se sont encore plus renforcés à l’intersaison avec le recrutement de Rabah Slimani (pilier), Graig Laidlaw (demi de mêlée) ou encore Peter Betham (centre). Le constat est clair : ils sont favoris à leur propre succession. Le RCT voudra prendre sa revanche sur son grand rival. Toulon a de nouveaux accueilli des joueurs de classe internationale comme Ashton, Lakafia, McAlister ou encore Bonneval. Le club de Mourad Boudjellal aura une obligation de résultat au vu du recrutement mais également au talent présent dans l’effectif toulonnais. Si le collectif n’a pas été au top l’année dernière, le Racing Club Toulonnais avait tout de même réussi à arriver en finale. Le RCT sera attendu sur toutes les pelouses du Top 14, à lui de répondre en champion. De son côté, le Stade Rochelais va devoir confirmer les résultats mais aussi le beau jeu produit la saison dernière. Ayant fini premier de la saison régulière, La Rochelle avait perdu à la dernière seconde face à Toulon. Cette saison, La Rochelle comptera bien faire mieux que la saison.

Quid des neuf autres équipes ?

Montpellier devrait figurer parmi les équipes du haut de tableau tout comme Castres. Ces deux équipes sont des habituées des phases finales et donc ne devraient pas faillir à leur tradition. Dans le bas du classement, nous devrions retrouver Oyonnax, Lyon, Agen ou encore… Toulouse. Mythique club des années 2000, le Stade Toulousain va commencer cette saison sans Thierry Dusautoir, Yacouba Camara ou Toby Flood. L’équipe sera en pleine reconstruction cette saison et il ne faudra pas tâtonner trop longtemps au risque de se retrouver au bord du gouffre. Enfin, Pau, l’UBB et Brive pourront jouer les troubles fêtes mais l’objectif premier sera d’assurer son maintien le plus rapidement. Ils pourront ensuite viser plus haut et pourquoi pas chiper une place en phase finale à un club mieux armé sur le papier.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles