Accueil A la une Rugby Coupes Fil Info Rugby Rugby Rugby Top 14 Rugby – Top 14 – Le Stade Français encore fanny

Rugby – Top 14 – Le Stade Français encore fanny

Par le 29 mai 2014 à 12h09
Mots clés : , , , ,

Après un début de saison prometteur, le Stade Français a progressivement chuté au classement. Au point de laisser échapper la qualification en Rugby Champions Cup, même au rattrapage.

Nouveau stade, nouveau staff, nouvelles recrues, et jeunes pépites, ce Stade Français tout neuf nourrissait de belles promesses cette année. Leader du Top 14 jusqu’à l’arrivée du mois de février, l’équipe de Gonzalo Quesada commençait sa reconstruction de la meilleure des manières. Mais au bout du compte, c’est un sentiment de gâchis qui anime les joueurs de la capitale. La faute à une qualification pour les play-offs qui s’est échappée dans les dernières journées du Championnat, et surtout deux défaites décevantes contre les Wasps en barrage de la nouvelle grande Coupe d’Europe, qui les privent pour la 5e année consécutive de gouter au gratin du rugby continental.

La chute au printemps

La saison avait donc démarré par une courte et encourageante défaite à Grenoble (19-16). Un résultat vite balayé par six victoires sur les sept rencontres suivantes dont un succès arraché à Oyonnax (15-16). Si l’on excepte la cuisante défaite à Castres (38-10), chez le champion de France, les Stadistes ont à ce moment-là enclenché la machine et s’affirmaient comme un vrai prétendant au titre. La claque reçue par Toulon à Jean-Bouin (23-0) à la mi-course en témoigne le mieux. Flamboyants, les Parisiens l’étaient aussi en Challenge Européen où ils se sont qualifié brillamment pour les play-offs. Mais à l’arrivée du printemps, le Stade va vite déchanté. Le premier tournant intervient en mars au Stade de France, quand Toulouse arrache le match nul (27-27) sur la sirène de St-Denis. Une semaine plus tard, l’équipe bis se fait corriger à domicile par les Harlequins (6-29). Mais surtout dans la foulée, les coéquipiers de Sergio Parisse encaissent leur première et unique revers de la saison à Jean-Bouin, au pire des moments, contre le Racing-Métro (22-32). Ni à Bayonne (24-19) ni à Toulon (17-15), ni même ensuite contre les Wasps en barrage de la Rugby Champions Cup (défaites 30-29 et 6-20), les joueurs de la Porte de St-Cloud n’auront ensuite su se rattraper.

Une équipe avec de l’avenir

Malgré tout, la grande satisfaction de la saison reste l’éclosion de la jeunesse. Rabah Slimani et Alexandre Flanquart (24 ans) – accompagnés d’Antoine Burban – chez les avants, Jules Plisson (22 ans) et Hugo Bonneval (23 ans) chez les arrières, ont tous été sélectionnés par Philippe St-André pour préparer le Tournoi des XI Nations au vu de leurs nettes progressions. Durant la compétition, Flanquart, Plisson et Bonneval ont même connu leur première sélection avec le maillot frappé du coq. Pour sa deuxième saison dans la capitale, l’ailier fidjien Waisea Vuidravuwalu, un autre jeune (23 ans), termine meilleur du club avec huit essais inscrits en Top 14. Au rang des meilleurs buteurs, Julien Dupuy, le premier parisien, termine seulement 15e du Championnat avec 96 points. L’année prochaine, Gonzalo Quesada et ses joueurs devront faire mieux. Ils en ont les moyens… et peut-être encore plus après le mercato.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles