Accueil Rugby Divisions fédérales Rugby Divisions fédérales FED 3 Fil Info Rugby Rugby Rugby – Fédérale 3 (poule 1) Le point

Rugby – Fédérale 3 (poule 1) Le point

Par le 9 janvier 2013 à 15h53
Mots clés : , , , , ,

Quatre équipes franciliennes sont en course pour jouer les play-offs dans une poule, où Beauvais et Orléans font figure d’épouvantails.

Pontault-Combault a inscrit la bagatelle de 78 points lors des deux dernières rencontres.

Pontault-Combault a inscrit la bagatelle de 78 points lors des deux dernières rencontres.

Après dix journées de championnat, la donne est claire. D’un côté, Plaisir, l’Union des Bords de Marne, Pontault-Combault et Vitry peuvent envisager les phases finales et de l’autre côté, st-Maur dont l’objectif se résume au maintien malgré un effectif de qualité.  Mention spéciale à l’UBM, qui réalise une saison au-delà des espérances avec une 6ème place à la clé alors que l’objectif est bel et bien le maintien. Leader lors des quatre premières journées, les Val-de-Marnais qui avec quatre revers lors des cinq derniers matchs sont depuis rentrés dans le rang. N’en reste pas moins que l’équipe des Bords de Marne est la bonne surprise de cette première moitié de championnat. Tandis que Beauvais et Orléans semblent lancés pour la première place, derrière, Pontault-Combault (3e), Vitry-sur-Seine (4e) et Plaisir (5e) sont à la lutte. Restant sur deux  cartons face à l’UBM (33-0) puis Pithiviers (45-0), Pontault-Combault impressionne tous les observateurs aguerris.

Objectif rédemption pour St-Maur

Après un début de saison poussif, St-Maur est en progrès, pas suffisant toutefois pour s’extraire de la zone rouge. Capable de tenir tête à l’ogre orléanais (13-16), mais aussi de s’imposer à Plaisir lors de la dernière journée (10-17), le club du 94 mérite bien mieux que sa place de relégable. Un début de saison manquée et  des fins de matchs mal négociés ont plongé le club dans les bas-fonds du classement. A deux points du  premier non-relégable Pithiviers, St-Maur est toutefois loin d’être largué, mais le droit à l’erreur n’est plus permis. Et ce, dès le 13 janvier avec la réception de Pontault-Combault.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles