Accueil Fil Info Hand Hand Hand Nationaux N2M Hand Nationaux Hand – N2M – Le point

Hand – N2M – Le point

Par le 10 janvier 2013 à 16h05
Mots clés : , , , , , ,

Seul St-Gratien Sannois dans la poule 2 tire son épingle du jeu avec une deuxième place. Tous les autres équipes franciliennes sont soient en milieu de tableau ou dans les profondeurs du classement.

Créteil et Nogent en difficulté

Dans cette poule 1, difficile pour les clubs de l’Île-de-France de se frayer un chemin entre Rodez, Lormont ou encore entre les centres de formation de Nantes et Toulouse. Actuels 8e et 9e, l’ACBB et Savigny ont dans ce contexte réalisé une première partie de saison de bonne facture. Le meilleur buteur de la poule Romain Perdrix permet à l’ACBB d’être solidement installé en milieu de tableau. Avec cinq défaites en autant de rencontres à l’extérieur, le club essonnien ne peut lui envisager de viser plus haut s’il continue à obtenir des points seulement à domicile. Aux avant-postes la saison dernière, la réserve cristolienne est beaucoup moins à la fête cette saison. Avec une nouvelle génération, Créteil est premier non-relégable. Son  voisin Réveil de Nogent avec seulement deux succès à son actif n’est guère mieux loti.

Dans une poule 2 dominée par la CREA/Oissel, Torcy progresse au fil des sorties.

Dans une poule 2 dominée par la CREA/Oissel, Torcy progresse au fil des sorties.

Sannois St-Gratien peut y croire

Dans une poule 2 extrêmement dense, avec des équipes taillées pour la N1 telles que la CREA/Oissel, Vernouillet, Amiens, le club val-d’oisien tire pour l’instant son épingle du jeu.  Second derrière le grandissime favori haut-normand, Sannois St-Gratien a déjà créé un écart conséquent sur ses poursuivants immédiats : Amiens, le Stade Valériquais et Rennes sont à 5 points. Après un démarrage délicat, Torcy s’est remis dans le sens de la marche au mois de décembre avec trois succès consécutifs. Le club seine-et-marnais et Châtenay-Malabry ont de la marge sur leurs concurrents directs pour le maintien. Tandis que St-Michel, La Thérouane ne possèdent qu’une courte avance sur la zone de flottement. Toujours bloqué à la dernière place, Lagny est mal embarqué pour se maintenir, à moins d’un redressement fulgurant dès la reprise.

St-Mandé et Le Chesnay ne décollent pas

Hormis la réserve de Tremblay-en-France qui a réalisé une première partie de saison correcte, les autres équipes franciliennes ne peuvent pas en dire autant. Si Franconville et Chaville limitent encore les dégâts, la situation est davantage préoccupante pour St-Mandé et Le Chesnay. Respectivement avec deux victoires et une victoire à la clé, les deux formations se dirigent tout droit vers la nationale 3. A moins d’un sursaut d’orgueil dès le moins de janvier.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles