Accueil Fil Info Hand Hand Hand LFH Hand – LFH (1/2 finale retour) – Quel exploit d’Issy Paris

Hand – LFH (1/2 finale retour) – Quel exploit d’Issy Paris

Par le 21 mai 2015 à 11h55
Mots clés : , , , , ,

Battues de six buts à Metz (33-27), les Lionnes ont renversé la vapeur hier (27-21) devant une foule en admiration par un final à couper le souffle.

Les joueuses d’Issy Paris doivent se réveiller avec le sourire aux lèvres car c’est un véritable exploit qu’elles ont réalisé. Après avoir perdues de six buts à Metz, les Isséennes ont réussi à renverser la vapeur. Plus qu’une victoire, c’est un scénario haletant qui a tenu le public en haleine jusqu’à la dernière seconde. Après une explosion de joie, la troupe de Pablo Morel est resté de longues minutes sur le parquet à fêter leur victoire avec les 1500 personnes qui avaient pris place dans le Palais des Sports Robert Charpentier. Malgré une avance de six buts à la mi-temps, l’entraineur Pablo Morel savait que la qualification était loin d’être acquise : « Cela est peut être paradoxal mais à mes yeux on n’a pas fait une bonne première mi-temps. On avait de la réussite, un peu plus d’envie qu’au match aller, mais il y avait beaucoup de choses à régler. Je leur ai dis que la seconde mi-temps allait être longue, dure et qu’il ne fallait surtout ne pas s’affoler sur les défenses étagées ou en strict. Au final on n’a pas fait une grande seconde période. Mais j’ai des filles courageuses. ».

La jeunesse a payé

Cette défense en strict sur Stine Oftedal a nettement perturbé les joueuses parisiennes. Mais dans la dernière minute Pablo Morel décide de faire sortir sa gardienne Armelle Attingré – hauteur d’une énorme prestation – pour faire entrer Doungou Camara avec la chasuble. C’est elle qui va offrir le but de la qualification devant une salle en ébullition. Des scènes de joies qui s’accordent avec la prouesse réalisée : « Nous avons joué 40 minutes avec quatre filles née entre 95 et 96. Chacune a su prendre ses responsabilités. La petite Camara n’a pas 20 ans et elle n’a pas tremblé au moment de mettre ce but à la dernière seconde, en tout cas je l’ai pas vu » en rigole Pablo Morel à l’issue de cette qualification. Issy Paris, un groupe jeune qui tentera d’effacer ses trois défaites en finale la saison dernière en remportant le championnat contre Nîmes ou Fleury. Leur adversaire sera connu ce soir. Première manche prévu jeudi prochain à Charpentier.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles