Accueil Fil Info Foot Football Football Ligue 1 Football – L1 – Matuidi, le marathonien du football

Football – L1 – Matuidi, le marathonien du football

Par le 6 avril 2014 à 16h47
Mots clés : , , ,

Arrivé sans trop faire de bruit, Blaise Matuidi a su s’imposer au PSG nouvelle génération là où une longue liste de joueurs (et notamment français) ont échoué. Portrait de ce milieu-défensif aux trois poumons.

Né à Toulouse de parents angolais et congolais, il arrive en banlieue parisienne à l’âge de 6 ans. C’est donc à Fontenay-sous-Bois dans le Val-de-Marne que Blaise débute le football. Passé par le club de Vincennes et de Créteil, il rejoindra surtout l’INF Clairefontaine. C’est là qu’il sera repéré par Troyes. Très vite, il va impressionner à tel point qu’à l’âge de 17 ans son entraineur chez les moins de 19 ans décide de l’envoyer chez les pros sous la direction de Jean-Marc Furlan, estimant que le milieu défensif n’avait plus rien à faire avec lui. Jugé très mature par son coach et s’entrainant avec le groupe pro, c’est très logiquement qu’il disputera son premier match professionnel en Ligue 2 le 23 novembre 2004. Le milieu de terrain est en effet plus avancé psychologiquement que les joueurs du même âge. D’ailleurs après trois saisons dans l’Aube où il goutera à la Ligue 1, il rejoindra Saint-Etienne en 2007. À peine une saison après son arrivée, il sera nommé capitaine des Verts à seulement 21 ans. D’un naturel discret il sait aussi se faire respecter à l’image de cette altercation musclée en 2010 avec son coéquipier de l’époque Dimitri Payet. Son volume de jeu et sa capacité à multiplier les efforts attireront les faveurs des grands clubs comme Arsenal, Liverpool ou encore l’AS Rome. Mais finalement après quatre ans de bons et loyaux services à l’ASSE, le gaucher rejoindra le nouveau projet du PSG racheté par les Qataris en 2011. Durant ses années « vertes », le natif Toulousain a connu les joies de la coupe UEFA et celle de la sélection en équipe de France mais aussi la dureté de jouer le maintien.

L’éclosion au plus haut niveau

Arrivée pour 10 millions d’euros mais dans l’ombre du transfert record de l’époque Javier Pastore et ses 42 millions, Blaise a pour dur tache de prendre la relève de Claude Makelele. Ambitieux le club parisien a énormément recruté et personne n’imagine que l’ancien joueur de Troyes deviendra une pièce essentielle du Champion de France 2013. En concurrence au départ avec Momo Sissoko ou autre Clément Chantome, puis Thiago Motta et Marco Verratti, les milieux de terrains passent mais lui restent bel et bien titulaire. Carlo Ancelotti en fait même un élément clé de son milieu à trois. Capable de se projeter vers l’avant mais surtout de presser sans relâche l’adversaire, il court facilement plus de 10 km par match. « La pieuvre » comme il est surnommé ne connaît pas la fatigue et la saison dernière il a joué pas moins de 62 matchs (52 avec le PSG et 10 avec l’équipe de France). Ses prestations de haute volée avec le club de la Capitale, lui valent maintenant d’être sur les tablettes des plus grandes équipes européennes. Dernièrement, c’est Manchester City qui était prêt à offrir une prime de 10 millions d’euros à la signature au joueur de 26 ans. Nul doute que le PSG fera tout pour le conserver. Le numéro 14 de Paris est aussi devenu un titulaire indiscutable de la sélection tricolore. Le gamin de Fontenay-sous-Bois aura donc mis un certain temps à briller aux yeux de tous mais fait partie aujourd’hui des tout meilleurs milieux de terrain du monde. Reste à savoir si ce fan du PSG, restera en Bleu et Rouge ou si son avenir qui s’annonce radieux s’écrira ailleurs.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


  • Alex

    Bel article, merci !

Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles