Accueil A la une Football Coupes Fil Info Foot Football Football – CDL – Pastore soulage le PSG

Football – CDL – Pastore soulage le PSG

Par le 15 janvier 2014 à 11h29
Mots clés : , , ,

Au terme d’un match globalement maîtrisé, le PSG a logiquement acquis sa qualification pour les demis-finale de la Coupe de la Ligue hier à Bordeaux (1-3). Une victoire marquée par la belle performance de Javier Pastore et qui prouve la qualité du banc parisien dans son ensemble.

Pastore a réalisé un de ses meilleurs matchs sous les couleurs parisiennes.

Pastore a réalisé un de ses meilleurs matchs sous les couleurs parisiennes.

Avec Marquinhos et Lucas Digne positionnés en latéraux, et Zoumana Camara en défense centrale au côté de Thiago Silva, Laurent Blanc avait décidé de modifier les 3/4 de sa défense titulaire. Au milieu de terrain, Adrien Rabiot et Javier Pastore accompagnaient Marco Verratti, tandis qu’en attaque Lucas et Ménez se voyaient offrir une place de titulaire afin de soutenir Zlatan Ibrahimovic. Le coach parisien peut donc être satisfait de son turnover. Et surtout de la prestation de Pastore. L’Argentin a fourni un match de très bonne qualité à Chaban-Delmas. Actif, disponible et à l’aise dans ses passes, le milieu de terrain a ouvert le score avant la mi-temps sur un service du Brésilien Lucas (45e). Son premier but toutes compétitions confondues depuis le 28 avril dernier sur la pelouse d’Evian-TG en Ligue 1 (0-1). Soit neuf mois sans marquer… Une éternité!

Le « Ferguson time »

Bien que menant au score à la mi-temps, les franciliens se faisaient surprendre dès le retour des vestiaires. Sur une passe de Marco Verratti plein axe pour Adrien Rabiot, ce dernier perdait le ballon sous le pressing de Poko. Il n’en fallait pas plus à celui-ci pour égaliser devant Sirigu (50e). La seconde mi-temps voyait les locaux se créer d’autres occasions, notamment par Maurice-Belay et Saivet, très actifs sur les côtés. Mais les Parisiens décrochaient la timbale en fin de match, à la « Ferguson Time« . Pastore encore lui délivrait une merveille de passe piquée pour Rabiot qui se rachetait de son erreur en battant Carrasso (87e). Blaise Matuidi parachevait le succès deux minutes plus tard, suite à une passe de… Pastore (89e). Mission accomplie donc pour le club de la capitale qui va désormais pouvoir se tourner vers son match de dimanche face à Nantes en toute confiance après trois succès hors de ses bases.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles