Accueil Fil Info Foot Football Football National 1 Foot – National 1 – Créteil loin du compte

Foot – National 1 – Créteil loin du compte

Par le 22 septembre 2017 à 11h39
Mots clés : , , , , , , ,

Après sept journées de championnat, l’US Créteil-Lusitanos pointe à une triste treizième place avec seulement deux victoires. La Domino’s Ligue 2 semble bien loin pour les joueurs de Stéphane Le Mignan.

Tête basse et visage fermé, Stéphane Le Mignan s’est présenté vendredi dernier après la défaite contre Béziers vendredi dernier. Encaissant leur quatrième revers de la saison, l’USCL est au bord de la crise de nerfs. Pointant à la treizième place à seulement deux points de la zone rouge. Certes, Créteil visait plus haut il y a un mois et demi mais force est de constater qu’il va falloir peut-être revoir les ambitions à la baisse :  « Pour espérer monter en Ligue 2 il faut commencer par gagner des matchs et ce n’est pas le cas. Je pense qu’on peut oublier l’accession pour le moment », déclarait Le Mignan. Sur leurs six matchs disputés, les Béliers ont concédé par trois fois l’ouverture du score dès la 3e minute de jeu (contre Cholet, Marseille Consolat et Béziers). En défense, le capitaine Puygrenier est à l’image du reste de ses compères de défense : souvent dépassé. Son coéquipier en charnière centrale, Boyer, sera suspendu au moins deux matchs après son expulsion pour une grosse semelle contre Béziers.

Des signes rassurants malgré tout

Il ne faut tout de même pas dessiner un portrait entièrement noir. Créteil avance malgré tout contre des vents contraires. Après une première journée totalement ratée et une claque contre le promu Cholet (0-5), les Cristoliens avaient de nouveau payé leur mauvaise entame de match contre Consolat. Mené 2-0 à la 7e minute, l’USCL s’était tiré une balle dans le pied tout seul : « Il va falloir réfléchir à pourquoi on prend des buts aussi rapidement », poursuit Le Mignan. Au milieu de terrain, Petshi se démène tant bien que mal alors que le néo-cristolien Thomas Martin, est déjà à l’infirmerie mais devrait bientôt revenir sur les terrain. Les recrues Rivière et Mohan de Monaghan sont à court de forme. L’entraîneur francilien peut néanmoins compter sur un état d’esprit irréprochable comme contre Béziers. À 10 contre 11, les Béliers n’ont jamais rien lâché, manquant un pénalty et trouvant la barre transversale, trop peu pour espérer un résultat mais un bon espoir pour la suite de la saison. La roue va bien finir par tourner en leur faveur. Le prochain déplacement vendredi à Chambly, lanterne rouge, pourrait permettre aux Cristoliens de lancer une nouvelle dynamique.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles