Accueil Basket Fil Info Basket Basket Nationaux N2F Basket Nationaux Basket – NF2 – Le Stade Français, la belle surprise

Basket – NF2 – Le Stade Français, la belle surprise

Par le 21 janvier 2014 à 18h51
Mots clés : , , ,

Arrivées en totale outsider de Nationale 3, les joueuses du Stade Français sont en train de réaliser une saison au-delà de toutes les attentes. Elles l’ont une nouvelle fois prouvé lors du match l’opposant à la Glacerie (68-60).

Le Stade Français a une nouvelle fois assumé son nouveau statut ce week-end en venant à bout de La Glacerie (68-60), équipe qui avant ce match était deuxième au classement. Était oui car l’équipe francilienne lui a pris sa place à la faveur de ce résultat. Retrouvé les filles de la Porte Saint Cloud sur la deuxième marche du podium est une surprise. Pour le coach adjoint de l’équipe Damien Gillette, l’objectif du promu était clairement « le maintien  mais dès noël nos ambitions avaient déjà été revu ». Revu évidemment à hausse, puisque sur toutes les lèvres des joueurs, c’est le mot des play-offs qui revient sans cesse : « le rêve non avoué est d’aller le plus loin possible ».

Une équipe consciente de ses points forts et faiblesses

Avant le début de saison, le club savait qu’il y avait quelques choses à faire. Le staff comptait beaucoup sur sa force de frappe sur les ailes. Le point faible était évident. Une raquette beaucoup trop légère face aux autres écuries. Le Stade Français a donc accueilli un renfort de poids, l’ancienne internationale française Nicole Antibe qui a notamment gagné un Championnat d’Europe et  l’Euroligue avec Bourges. La toute jeune retraitée a donc apporté en plus de son mètre 87  de l’expérience et de la confiance. Une vertue non négligeable pour une équipe qui vient d’arriver en Nationale 2. Il ne tient désormais qu’au Stade Français de continuer sur cette lancée et de finaliser cette saison déjà exceptionnelle.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles