Accueil A la une Basket Fil Info Basket Basket Nationaux N1F Basket Nationaux Basket – N1F – Le point

Basket – N1F – Le point

Par le 5 janvier 2013 à 14h53
Mots clés : , , , , , ,

Remportant sept de ses huit dernières rencontres, Franconville est de retour au premier plan. Tandis que pour Aubervilliers et Sannois St-Gratien, les yeux sont rivés sur le maintien.

Après un début de saison poussif, Franconville est depuis mi-octobre en plein renouveau. Enchaînant les succès et les démonstrations de force, Franconville Plessis-Bouchard se retrouve ainsi au pied du podium au moment d’activer la reprise aujourd’hui. À seulement deux victoires de Chartres, un leader chahuté ces dernières semaines. Tous les espoirs sont permis donc pour l’ensemble val-d’oisien qui vise officiellement la montée en Ligue Féminine 2.

Franconville Plessis-Bouchard vise ouvertement la montée en LF2.

Franconville Plessis-Bouchard vise ouvertement la montée en LF2.

Situation délicate pour Sannois St-Gratien

Pour espérer atteindre son but, le mois de janvier s’annonce capital, puisque que le FPB sera en déplacement chez le second Wasquehal avant de recevoir les Chartraines, soient deux concurrents directs. Quant aux autres équipes franciliennes, elles ne sont pas toutes tirées à la même enseigne. Si Aubervilliers (9ème) avec quatre succès à son compteur a les arguments pour se maintenir, son calendrier défavorable avec 4 matchs à domicile à jouer sur les dix rencontres encore au programme risque de ne pas faciliter sa tâche. Avant-dernier du championnat, Sannois St-Gratien est à la recherche de son second souffle. Restant sur quatre revers de rang, le club francilien a une marge de manœuvre très étroite. Victoire impérative dès aujourd’hui face à…Aubervilliers, qui promet un duel tendu. Dans la poule A, les jeunes de la réserve du Centre Fédéral poursuivent leur apprentissage, malgré un fossé important par rapport à ses adversaires. Le Centre Fédéral est toutefois capable de tout, à savoir s’imposer face à une équipe solide comme Brive ou bien de perdre dans les grandes largeurs face à Chenove (-34) ou encore Charnay (-39). L’irrégularité prédomine.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles