Accueil Fil Info Volley Volley Ligue AF Volley Ligue AM Volley Ligue BM Volley Tous sports – Après la LNV, Cetaradio lorgne sur la LNH

Tous sports – Après la LNV, Cetaradio lorgne sur la LNH

Par le 16 avril 2013 à 15h00
Mots clés : , , , , ,

Cette saison, de nombreux matchs de Volley ont été diffusés sur l’antenne de Cetaradio. L’occasion de dresser un bilan avec l’un des responsables sports Sébastien Vlamynck, qui évoque également des contacts avec la LNH pour la saison prochaine.

 

Sébastien Vlamynck (à droite) s'étonne du manque de communication de la LNV.

Sébastien Vlamynck (à droite) s’étonne du manque de communication de la LNV.

Vous bouclez votre deuxième saison avec les matchs de Ligue AM, Ligue AF et Ligue BM de volley, quel constant peux-t-on tirer ?
C’est un bilan mitigé. On est passé de 200 connexions les premiers matchs à dorénavant 3000 à 4000 auditeurs sur certains matchs. Une fulgurante ascension, qui pourrait être nettement plus accrue, si la Ligue Nationale de Volley voulait discuter avec nous. Il y a une non-communication avec la LNV et qui pourrait amener un certain détachement de notre part.
Est-il possible que Cetaradio arrête le volley ?
C’est une possibilité. J’attends avec beaucoup d’impatience le rendez-vous avec Jean-Paul Aloro qu’on devait déjà établir il y a quelques mois, sans réussite. C’est une frustration pour nous, surtout que nous avons même l’impression que la LNV nous court-circuite. Si on aboutit à rien d’ici la fin de saison avec la LNV, on arrêtera le développement du volley en restant un pied dedans, puisque nous continueront à émettre les matchs de nos clubs de cœur (1).
Ce détachement possible au volley est-il également le fruit d’une certaine curiosité de d’autres ligues majeures ?
Notre passion est le volley avant tout, mais leur attitude nous donne de moins en moins envie de continuer. Surtout qu’actuellement la Ligue Nationale de Handball nous tend les bras pour une éventuelle collaboration la saison prochaine. La LNH veut à priori quelque chose de carré et de solide. Vu l’ampleur de ce sport, nous sommes très intéressé.
Quelles sont les autres ambitions de Cetaradio pour la saison prochaine ?
Nous avons bon nombre de correspondants sur le Vélo et le Rugby. Nous avons suivi cette saison l’intégralité des matchs de Fédérale 1 et ceux actuellement en play-offs. On ambitionne l’année prochaine le développement jusqu’à la Pro D2.

(1) les clubs qui seront quoi qu’il en soit sur les antennes de Cetaradio la saison prochaine sont les suivants : Toulouse (LAM), AS Cannes (LAM), Nantes (LAF), Lyon (LAM ou LBM), Plessis-Robinson (LAM ou LBM), Tourcoing (LBM), Harnes (LBM et DEF), St-Quentin (en cas de montée en LBM).

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Abonnement newsletter

Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles