Accueil Fil Info Rugby Rugby Rugby Top 14 Rugby Transferts Rugby – Top 14 – Dulin : le nouvel homme fort du Racing-Métro

Rugby – Top 14 – Dulin : le nouvel homme fort du Racing-Métro

Par le 15 juin 2014 à 10h39
Mots clés : , , , , , ,

Après deux saisons à Castres, Brice Dulin a choisi le Racing – Métro pour franchir un nouveau cap dans sa carrière. L’arrivée de l’arrière international est un gros coup pour le club francilien. 

Le titre de champion de France : le Racing – Métro y court après depuis 1990 et son dernier sacre, contre Agen au Parc des Princes. Cela tombe bien, la victoire, Brice Dulin (24 ans, 1 m76) – l’une des dernières recrues des Bleu ciel et Blanc – la connaît depuis tout jeune. A 10 ans à peine, il était déjà champion de France… de pelote basque. Toute sa jeunesse, le natif d’Agen l’a passé à frapper la pelote contre les murs du sudd-ouest. Mais à cause d’une vilaine blessure au genou à l’âge de 14 ans, il doit arrêter de jouer pour de long mois. Au moment de retrouver de retrouver le sport un an plus tard, le jeune Agenais choisit cette fois une autre spécialité régionale : le rugby. Pour imiter son grand frère, Renaud Dulin, international tricolore à VII, qui a réussi une carrière honorable dans les années 2000, entre Agen, Bordeaux, Mont-de-Marsan, Tarbes et Auch.

Progression constante

Comme son modèle de frangin, Brice débute à Agen, sa ville natale, en 2009. Première année professionnelle, premier titre, en Pro D2. L’Agenais participe alors largement à la remontée en Top 14 du SUA puisqu’il dispute déjà 19 rencontres. Puis au maintien du club lot-et-garonnais dans l’élite, toujours en étant titulaire dans le XV de départ. Après trois saisons et tout de même sept essais au compteur en Top 14, Brice Dulin veut passer un cap. Révélé aux yeux de tous au cours de sa dernière années à Armandie (élu révélation de l’année 2011-2012 lors de la Nuit du rugby, ndlr), il est approché par les plus grands clubs du championnat et c’est à Castres qu’il décide de poser ses valises. Il obtient aussi cette année-là ses premières capes avec l’équipe A du XV de France, lors de la tournée d’été. Là encore et même face à la concurrence des plus expérimentés, il s’impose comme titulaire. Mais le néo-Castrais devra renoncer à disputer le Tournoi des VI Nations 2013 à cause d’un problème récurrent aux adducteurs.

Hasard ou pas, un an après son départ d’Agen, le club redescend en Pro D2. Pendant ce temps, Castres surprend tout l’Hexagone en allant chercher le Bouclier de Brennus, en battant Montpellier, Clermont et Toulon, en phase finale. De par ses relances spectaculaires et sa défense de fer, le jeune arrière est définitivement reconnu comme une pointure du Top 14. Au fur et à mesure, il pousse le buteur maison Romain Teulet vers la touche (ou la retraite) et permet au CO de défendre de belle manière son titre de champion. Si Dulin et ses coéquipiers ne soulève pas une deuxième fois consécutive le Bouclier en 2014, ils parviennent en finale. Entre temps, lors de la tournée d’automne, le Castrais s’est payé le luxe d’inscrire un essai face aux All Blacks. En bref, une vraie pointure pour le Racing.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles