Accueil Rugby Divisions fédérales Rugby Divisions fédérales FED 3 Fil Info Rugby Rugby Rugby – Fédérale 3 (1/4) – Antony, la réussite d’ « un groupe de pote »

Rugby – Fédérale 3 (1/4) – Antony, la réussite d’ « un groupe de pote »

Par le 26 mai 2016 à 9h34
Mots clés : , , , , , , , ,

Antony jouera en Fédérale 2 la saison prochaine. Entretien avec le manager Damien Michel qui assure que pourtant ce n’était pas leur ambition initiale.

Avec ses deux victoires lors des seizièmes de finales face à Auxerre (24-18 et 14-11), Antony s’est qualifié contre toute attente pour le tour suivant ! « On est heureux, comment dire le contraire ? Satisfait car on avait beaucoup bossé en terme de stratégies et on a réussi à reproduire ce qu’on s’était promis. On gagne à l’aller et au retour, c’était cohérent et mérité ». Plus important encore, le club valide son ticket pour la Fédérale 2. Dans sa montée, il accompagnera son voisin francilien Drancy.

« David contre Goliath »

Prochain rendez-vous pour le club des Hauts-de-Seine : le dimanche 29 avril face à Epernay sur terrain neutre. Une équipe que le club francilien avait déjà rencontré deux fois cette saison lors de la phase régulière (une victoire de part et d’autre) : « Les deux équipes se connaissent bien car on était dans la même poule. On va préparer la rencontre comme une semaine de plus à vivre ensemble. C’était ce qu’on s’était promis. L’objectif n’était pas de monter mais de vivre une semaine de plus à travailler ensemble, de partager de bons moments. Dans les structures, ce sont deux clubs qui s’opposent. Je crois qu’ils ont un budget de 750 000 euros alors que nous en avons un de 190 000 euros. C’est un peu David contre Goliath ».

Monter en Fédérale 2 n’était pas l’objectif principal

« C’était vraiment pas l’objectif de monter en Fédérale 2 donc oui, ça ajoute une satisfaction personnelle pour les joueurs. C’est toujours un aboutissement mais ce n’était pas un objectif en soi. J’ai plus entendu les joueurs chanté qu’ils avaient une semaine de plus ensemble que crié qu’ils étaient en division supérieur. C’est ce qui caractérise le groupe : un groupe de potes qui se connaissent depuis longtemps, qui vit super bien ensemble, qui passe beaucoup de temps en dehors du rugby. C’est un club atypique on va dire, un peu comme un club universitaire ».

Un « petit poucet » assumé

La fédérale 2 la saison prochaine : « C’est ce qui s’était passé il y a deux ans. On sera clairement le petit poucet notamment en terme de structure et de budget. Maintenant, j’espère qu’on va se renforcer, que des joueurs vont arriver. On ne va pas préparer différemment qu’une autre saison parce qu’on ne va pas inventer de l’argent qu’on n’a pas. En revanche, les joueurs qui vont rejoindre le projet auront la garantie d’une équipe super joueuse, parce que quand on s’inscrit dans un club de rugby, c’est avant tout pour se faire plaisir le dimanche, la garantie d’un groupe sain où tout le monde est au même pied d’égalité, où il n’y a pas de différence entre les joueurs. Je pense que c’est pour ça que les joueurs nous rejoignent et qu’on est depuis pas mal de temps en haut de tableau de Fédérale 3 ou en survie en Fédérale 2 ».

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles