Accueil A la une Fil Info Hand Hand Hand Nationaux N2M Hand – N2M – L’apothéose pour l’ACBB

Hand – N2M – L’apothéose pour l’ACBB

Par le 20 juin 2016 à 8h49
Mots clés : , , , , , , ,

Non sans frayeur, Boulogne-Billancourt est devenu champion de France de Nationale 2 en battant l’Etoile de Gondeau 28 à 25 samedi à la Halle Carpentier. Perdrix et Quiennec ont été les principaux artisans du succès francilien tandis que Pain a retardé l’échéance des Martiniquais.

Le match :

Dans une Halle Carpentier chaude bouillante, le duel entre l’ACBB et l’Etoile de Gondeau aura tenu toutes ses promesses. La première mi-temps est très serrée, les deux équipes se répondent coup pour coup. Pendant vingt-cinq minutes l’écart ne varie que d’un ou deux buts en faveur les Franciliens. Ils accélèrent juste avant la pause pour prendre cinq longueurs d’avance (8-13). A la reprise, Boulogne en remet une couche et va jusqu’à mener de huit buts (10-18, 37e). Les Franciliens connaissent ensuite un trou d’air inexplicable laissant Gondeau revenir à trois unités (17-20, 44e). Auteurs de prestations dignes de plus grands, les gardiens Quiennec (ACBB) et Pain (Gondeau) avaient sorti leurs tenues de gala avec respectivement 15 et 18 arrêts. Cet écart de trois buts restera jusqu’au coup de sifflet final. L’ACBB devient champion de France en gagnant 28 à 25.

Le joueur : Romain Perdrix

50%…voilà ce que représente le nombre de buts marqués par l’ailier francilien par rapport au score final soit quatorze réalisations. Il a su se faire oublier sur son aile pour se présenter souvent devant Mathieu Pain. Sa bonne réussite au jet de 7 mètres (66%, 4/6) a bien aidé ses coéquipiers pour qu’ils prennent confiance.

Les déclarations :

Olivier Le Bail (entraîneur de l’ACBB) :

« C’est une belle saison. Les garçons ont bien bossé après le championnat pour arriver en forme. On a une équipe de jeunes formés au club. Ce soir tout le club est honoré. Maintenant on va bien se reposer. »

Romain Perdrix (ailier de l’ACBB) :

« On est tous contents car on a travaillé dur toute l’année. L’objectif était que l’on est notre propre identité de jeu et on a réussi à le faire. Aujourd’hui c’est la récompense de nos quatre dernières années. On est ravis de partager cela avec nos supporters, ça va être la fête à l’ACBB. Je voulais tirer mon chapeau à Marc (Quiennec) pour la grande saison qu’il a faite, il l’a encore démontré ce soir. Ma performance individuelle est avant tout un travail collectif. »

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Abonnement newsletter

Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles