Accueil Fil Info Hand Hand Hand Nationaux N1M Hand Nationaux Hand – N1M (play-downs) – Les entraîneurs franciliens se confient

Hand – N1M (play-downs) – Les entraîneurs franciliens se confient

Par le 24 février 2018 à 10h05
Mots clés : , , , , , , , , , , ,

A l’heure d’entamer une phase de play-downs qui s’annonce palpitante, les coachs des formations franciliennes ont livré leur sentiment sur cette deuxième partie de saison. Morceaux choisis : 

Sammy El-Jammal (Elite Val d’Oise) : « Notre objectif de début de saison était clairement de jouer les play-offs, malheureusement, les trois points de pénalité à Saintes alors qu’on a gagné le match, ainsi que les points qu’on a perdu en chemin font que l’on se retrouve en play-downs. La difficulté va être de remobiliser les joueurs car on se retrouve sans autre enjeu que celui de jouer le maintien. »

Olivier le Bail (ACBB) : « On aborde cette deuxième phase avec prudence et impatience. Mathématiquement on n’est pas mal mais tout peut aller très vite et l’important sera de nous concentrer sur nous même en développant notre identité et notre projet de jeu. L’issue de ces play-downs va aussi dépendre de l’état d’esprit des autres équipes car on ne sait pas comment des formations qui visaient les play-offs comme Rennes ou l’Elite Val d’Oise vont se comporter, ni quel va être leur degré de motivation. Malgré cela, on va débuter ces play-downs avec l’ambition de battre tout le monde en exprimant notre identité. »

Pierre Montorier (US Créteil) : « Le maintien est un objectif essentiel pour le centre de formation. On est une équipe réserve donc ce qui est compliqué c’est qu’on dépend de l’état de forme des joueurs du groupe professionnel. Quoi qu’il en soit, on fait avant tout de la formation et pendant la première phase on va utiliser les joueurs qui ont moins de temps de jeu et commencer à intégrer de nouveaux jeunes de la génération 2000-2001. En phase retour, en fonction de notre classement, on réfléchira plus en termes comptables, pour assurer le maintien. »

Benjamin Fadhuile (Torcy) :« On est à la fois optimistes et méfiants parce qu’on a découvert le niveau costaud que pouvaient avoir les équipes de N1 et qu’on n’a qu’une courte marge de manœuvre. On a encore beaucoup de longs déplacements donc il va falloir faire le travail à la maison pour assurer le maintien le plus vite possible. On déplore la blessure de notre pivot Thomas Leplatre qui sera éloigné des terrains deux mois mais on va pouvoir compter à nouveau sur Fabien Guilbert sera bientôt apte. »

Romuald Notari (PSG) : « On commence cette deuxième phase avec humilité. On pourrait croire au vu du classement que l’on a surnagé mais en réalité on a beaucoup bataillé. On est là en apprentissage car c’est notre première saison en N1, avec des jeunes joueurs qui découvrent ce niveau de compétition. Notre objectif est le maintien,, le plus tôt serait le mieux mais il va certainement falloir être patient. Concernant le départ d’Adama Keita avec les pros, même s’il va falloir compenser l’apport d’un joueur qui marquait 10 buts par match, on est tous très contents pour lui, c’est dans l’ordre des choses pour une équipe réserve. »

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles