Accueil A la une Fil Info Hand Hand Hand LIDL Starligue Hand Transferts Hand – LNH – Xavier Barachet, un joyau de plus au PSG

Hand – LNH – Xavier Barachet, un joyau de plus au PSG

Par le 5 juillet 2014 à 10h33
Mots clés : , , ,

A 25 ans, Xavier Barachet va disputer sa première saison sous le maillot parisien. Il connaît bien le coach Philippe Gardent qui l’avait révélé à Chambéry.

Un an après sa signature, Xavier Barachet va enfin porter les couleurs rouges et bleues du PSG. Libre de tout contrat, il y a un an, son club, l’Atletico Madrid, venait de déposer le bilan. Quand en juillet dernier, l’arrière droit était convoité par tous les plus grands clubs européens, il avait naturellement choisi de venir dans la capitale. D’abord parce qu’en 2012, le club parisien lui avait déjà fait des avances, ensuite parce que celui-ci montait en puissance à vitesse grand V et affichait de grande ambitions, mais aussi et surtout grâce un homme : Philippe Gardent. L’emblématique ex-entraineur de Chambéry qui l’avait lancé dans l’équipe pro savoyarde en 2006.

A peine arrivé en 2006 au centre de formation chambérien, le natif de Nice se fait remarquer dans l’équipe réserve en Nationale 2. Philippe Gardent ne met alors pas longtemps à faire confiance à cet arrière droit solide (1m96, 95kg). Sous les couleurs savoyardes, le Sudiste fait ses classes et commence à se faire un nom. En 2009, le jeune espoir est déjà devenu un crack. Au point d’attirer les sirènes de Ciudad Real (futur Atletico, ndlr), la meilleure équipe européenne du moment (4 fois champion d’Espagne entre 2007 et 2010, vainqueur de la Ligue des Champions en 2008 et 2009), et de taper à la porte de l’équipe de France (championne olympique en 2008), alors au début de sa suprématie planétaire. En janvier 2009, contre l’Algérie, Barachet endosse pour la première fois la tunique tricolore, à tout juste 21 ans. Le choix du sélectionneur Claude Onesta ne fait pas l’unanimité, mais le joueur met finalement tout le monde d’accord.

Des blessures qui freinent sa progression

Dans la foulée, il dispute le Mondial croate et empoche la médaille d’or avec les Bleus. Sa carrière internationale est lancée. Même si il ne prend presque pas part au titre européen l’année suivante, il participe activement au doublé mondial et olympique, en 2011 et 2012 : 23 ans et trois titres majeurs au compteur. Entre temps, à l’image de son compère sur le côté droit des Bleus, l’ailier Luc Abalo, Xavier Barachet a bien signé à l’Atletico, dans la capitale espagnole. Prêté à Chambéry pour s’aguerrir un peu plus, il ne rejoint l’Espagne qu’après les Olympiades de Londres. Outre le fait que son nouveau club connaisse de lourdes difficultés financières qui conduiront à sa disparition, le joueur ne s’impose pas dans l’équipe madrilène. L’entraineur Talant Dujshebaev peine à lui faire confiance. Il faut souligner aussi qu’une blessure à l’épaule persistante le contraint à l’opération et l’éloigne des terrains pour de longs mois. Alors qu’il voulait se relancer la saison dernière à Saint-Raphaël, dans sa région natale, les choses ne se sont pas arrangées. Une fracture du scaphoïde et une déchirure au mollet ont terni sa saison. Au final, il n’a disputé que 12 rencontres en LNH. Mais si il est enfin épargné par les pépins physiques, il pourra apporter ses qualités phénoménales au PSG.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles