Accueil A la une Fil Info Hand Hand Hand LIDL Star Ligue (LNH) Hand – LNH (15J) – PSG / St-Raphaël : 33-28

Hand – LNH (15J) – PSG / St-Raphaël : 33-28

Par le 14 février 2013 à 22h54
Mots clés : , , , , ,

Sans forcément être souverain, le PSG s’est débarrassé de St-Raphaël (33-28), poursuivant son invincibilité en championnat.

Le PSG creuse un peu plus l'écart au classement.

Le PSG creuse un peu plus l’écart au classement.

Hormis un début de match emprunté, le club parisien a toujours mené les débats mais a longtemps laisser les Varois dans la course. Une défense laxiste et des choix hasardeux en attaque ont laissé St-Raphaël y croire jusqu’au bout. Mais comme face à Nantes (32-29) et Tremblay-en-France (26-27), le PSG s’est imposé par son expérience et ses individualités. Après une mise en route délicate (1-5, 7e), le rouleau compresseur parisien s’est activé dans le sillage d’un Luc Abalo aérien pour surmonter leur retard en un rien de temps (6-6, 12e). Si le PSG retrouvait leur fluidité en attaque placée, les Varois n’étaient pas en reste, puisque Raphaël Caucheteux ramenaient les siens à une longueur (11-10, 22e). Inscrivant trois buts dans les cinq dernières minutes de la première période dont le dernier sur un jet-franc au buzzer, Mikkel Hansen permettait au PSG de tenir une avance confortable (17-13, 30e).

Comme un air de déjà-vu

La mainmise sur la rencontre des locaux s’accentuait par les contre-attaques victorieuses de Luc Abalo et Samuel Honrubia (21-16, 39e). Sauf qu’à perdre des ballons et à manquer des situations favorables, le PSG se mettait tout seul en difficulté (24-22, 48e). C’est à ce moment précis que Mikkel Hansen prenait les choses en main pour soulager sa formation (27-23, 51e). Pas suffisant toutefois pour mettre fin aux velléités adverses (30-28, 56e). Comme un air de déjà-vu Kopljar et Hansen finissaient le travail pour permettre aux Parisiens de creuser encore un peu plus l’écart sur Montpellier.

La fiche technique

PSG – St-Raphaël : 33-28 (17-13)

Arbitres : MM Bourgeois et Denis ; 3 500 spectateurs environ

PSG : Sierra (18 arrêts dt 2/3 pen) ; Hallgrimsson, Claire (0/2), Diaw (1/1), Garcia (1/8), Gunnarsson (4/5), Abalo (8/10 dt 1/2 pen), Hansen (7/13), Dinart, Honrubia (5/7 dt 0/1 pen), Kopljar (5/9), Bojinovic (2/2). Entr : Gardent.

St-Raphaël : Djukanovic (9 arrêts dt 1/2 pen), Ploquin (1/1 pen) ; Krantz (2/4), Krakowski (2/5 dt 1/1 pen), Juricek (2/2), Tomas (2/3), Fortuneanu,  Boschi (2/5), Megannem (5/12), Moretti, Caucheteux (7/9 dt 0/2 pen), Di Panda (5/9), Djeric (1/2). Entr : Gaudin

Les déclarations :

Philippe Gardent (entraîneur PSG) : « On est tombé sur une très belle équipe de St-Raphaël, mais on a su assuré l’essentiel pour poursuivre sur notre lancée. Le jeu et l’état d’esprit ont répondu à mes attentes. »

Didier Dinard (défenseur PSG) : « On a rempli notre contrat, on a fait ce qu’on devait faire. Ce n’était pas évident car l’adversaire nous a posé beaucoup de problèmes. L’objectif est rempli, on continue notre invincibilité. »

Geoffroy Krantz (arrière St-Raphaël) : « Quand la machine parisienne s’est mise en route, il était difficile de lutter. C’est malgré tout frustrant de n’être pas si loin que ça.. »

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles