Accueil A la une Fil Info Hand Hand Hand LFH Hand – LFH – Les Lionnes d’Issy Paris ont encore faim

Hand – LFH – Les Lionnes d’Issy Paris ont encore faim

Par le 23 janvier 2015 à 15h54
Mots clés : ,

Deuxième du championnat, Issy Paris accuse un retard de cinq points sur le Fleury Loiret mais s’installe comme son rival N°1. Le point à la veille des 24 heures du Sport Féminin et à deux jours de la réception de Toulon/St-Cyr .

Neuf victoires, un nul et deux défaites. Grâce à ce bilan après 12 rencontres disputées, Issy Paris se retrouve déjà qualifié pour les play-offs.Si leur élimination en huitième de finale de Coupe de France face à Nantes aurait pu laisser des traces, les joueuses de Pablo Morel ont réagi en s’imposant face à ces mêmes nantaises, juste après la reprise en championnat (31-23). Puis, les Franciliennes ont remis ça face à la lanterne rouge Mios-Bègles le week-end dernier (27-33). A l’issue de cette dernière rencontre, l’arrière norvégienne Hanna Oftedal a réagi sur le site internet du club :  » C’était un match intense physiquement, notamment en défense où l’équipe adverse voulait marquer son territoire. On était en dents de scie pendant tout le match, mais malgré cela on a mené au score tout le long. Même si on est déjà qualifiées pour les play-offs, c’est important de remporter tous nos matchs ». Une volonté de gagner, pour maintenir la confiance mais aussi marquer les esprits. La rencontre face au leader le Fleury Loiret, lors de la 17e journée, promet d’être disputée.

Une montée en puissance à tous les étages

Après avoir atteint le haut niveau du handball français en 2006, le club né de l’association entre le Issy-les Moulineaux Handball et la ville de Paris veut se pérenniser. Pour ne pas couper cette bonne dynamique, la direction vient de prolonger les contrats de six joueuses : les championnes d’Europe en titre Stine Oftedal (demi-centre) et Pernille Wibe (pivot), leur compatriote Hanna Oftedal, la Monténégrine Marija Jovanovic (arrière gauche) ainsi que les deux françaises Armelle Attingré (Gardienne) et Coralie Lassource (ailière gauche). Arnaud Gandais, le directeur général du club s’est satisfait de ces prolongations : « C’est bien sur une fierté de pouvoir prolonger aussi rapidement les cadres de l’équipe et d’envisager sereinement la fin de saison. Dans un contexte concurrentiel élevé, Issy Paris Hand montre qu’il souhaite jouer les premiers rôles dans les années à venir. C’est aussi très important de permettre à nos jeunes joueuses d’être encadrées par de telles championnes. » L’avenir proche assuré, Issy Paris a toutes les cartes en mains pour réaliser une grosse fin de saison.

Classement (après 13 journées) :

  • 1. Fleury Loiret, 36 pts
  • 2. Issy Paris, 31 pts (12 mj)
  • 3. Metz Handball, 29 pts
  • 4. Handball Cercle Nîmes, 28 pts
  • 5. Le Havre, 23 pts
  • 6. Toulon Saint-Cyr, 22 pts (12 mj)
  • 7. Nantes, 22 pts
  • 8. Nice, 21 pts (12 mj)
  • 9. Dijon, 21 pts
  • 10. Biganos-Bègles, 19 pts (12 mj)

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles