Accueil A la une Fil Info Hand Hand Hand – Coupe de France (1/4) – le PSG déroule, Créteil trop juste

Hand – Coupe de France (1/4) – le PSG déroule, Créteil trop juste

Par le 28 mars 2013 à 22h23
Mots clés : , , , , ,

Comme attendu, le PSG s’est imposé largement face à Mulhouse (40-25), tandis que dans le même temps Créteil n’aura pas tenu la distance à Beaulieu contre Nantes (33-25). Le PSG et Nantes seront accompagnés en demi-finale par Montpellier, en attendant demain Dunkerque contre Cesson-Rennes.

  • PSG – Mulhouse : 40-25
Le PSG n'a eu besoin de forcer son talent pour se qualifier en demi-finale de la Coupe de France.

Le PSG n’a pas eu besoin de forcer son talent pour se qualifier en demi-finale de la Coupe de France.

Face à l’unique représentant de Pro D2, le PSG s’est qualifié sans forcer. Un succès dessiné en première mi-temps, où le sans-faute de Samuel Honrubia (5/5 aux tirs en 1ère mi-temps) et celui tout aussi précieux de Gunnarsson permettaient aux Parisiens de prendre ses distances (8-3, 10e). Dans une rencontre débridée, Mulhouse tentait bien de garder le cap (9-6, 15e), mais les hommes de Philippe Gardent maîtrisaient tranquillement leur sujet pour porte leur avance de sept longueurs à la pause (18-11, 30e). La seconde période fût un copier coller de la première avec des locaux efficaces et des Alsaciens trop limités pour  soutenir la comparaison (26-16, 41e). Le PSG dont les contre-attaques faisaient mouche à chaque tentative déroulait en fin de rencontre (31-20, 48e, 37-22, 53e) pour tenir son billet pour le dernier carré de la compétition : « On a été sérieux du début à la fin, car ce genre de match avait tout du piège parfait. On passe ce 1/4 de finale très humblement » soulignait à juste titre Samuel Honrubia.

La fiche
PSG (LNH) – Mulhouse (Pro D2) : 40-25 (18-11)
Arbitre : MM. K. et R. Gasmi ; 2100 spectateurs environ
PSG : Annonay (12 arrêts dt 0/3 pen) ; Hallgrimsson, Claire (3/4), Diaw (1/3), Garcia (8/12 dt 0/1 pen), Ouksir (1/2), Gunnarsson (6/7), Abalo (6/8), Hansen (4/5), Dinart, Honrubia (7/8 dt 1/1 pen), Kopjlar (3/8), Bojinovic (1/5 dt 1/2 pen). Entr : Gardent
Mulhouse : Stojinovic (7 arrêts dt 1/2 pen), Lefan (7 arrêts dt 1/2 pen); Martin (3/9), Herbrecht (3/3), Cherrier (0/4), Fessler (1/2), Gallotte (6/9), Bentoumi (1/1), Boillaud (4/9), Lukic, Chauvin (3/4), Jean-Zephirin (1/3 dt 1/1 pen), Jeauneau (3/3 dt 2/2 pen), Alfred (0/1). Entr : Ighirri.

  • Nantes – Créteil : 33-25

Venus dans la peau de l’outsider, les Cristoliens n’auront tenu qu’une mi-temps avant de craquer face à Nantes. Après une première mi-temps équilibrée entre les deux formations (6-6, 15e; 13-12, 30e), Créteil perdait pied au retour des vestiaires. Entre un Valéro Rivera prolifique et un Arnaud Siffert impérial, les Nantais créaient l’écart sans sourciller (20-14, 38e). Toutefois, les Val-de-Marnais brisaient l’embellie nantaise en revenant à quatre longueurs (20-16, 39e; 22-18, 44e). Avec des rotations plus limitées que son adversaire, les Cristoliens ne pouvaient contenir les assauts adverses (27-21, 50e; 29-22, 55e). C’est la troisième fois cette saison que le HBCN vient à bout de Créteil.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles