Accueil A la une Fil Info Foot Football Foot – LDC (1/4 retour) – Les regrets éternels du PSG

Foot – LDC (1/4 retour) – Les regrets éternels du PSG

Par le 10 avril 2013 à 22h38
Mots clés : , , , ,

Malgré un match plein au Camp Nou (1-1), le PSG est éliminé de la compétition. Les Parisiens qui ont été virtuellement qualifiés pendant vingt minutes ont dû baisser pavillon face à des Barcelonais, dont l’entrée en jeu de Messi a été décisive.

Malgré l’élimination, le PSG peut quitter la scène européenne la tête haute. Après avoir fait jeu égal sur les deux confrontations, le PSG était tout proche de créer l’exploit. Il n’a pas manqué grand-chose aux hommes de Carlo Ancelotti pour se hisser dans le dernier carré. Auteur d’une première période de feu, le PSG aurait dû mener à la pause, mais les Parisiens sont tombés sur un portier catalan Victor Valdés en état de grâce. Après un début de match à l’avantage des locaux, où Xavi à deux reprises ne trouvait pas le cadre (2e, 11e), le PSG commençait son travail de sape. Au jeu collectif parfaitement huilé, il fallait y ajouter des individualités qui donnaient la pleine mesure de leur talent. Lucas était le premier à se mettre en évidence, obligeant Valdés à un premier arrêt (13e). Lavezzi ne parvenait pas non plus à prendre en défaut le portier barcelonais (24e). Le festival Valdés se poursuivait en repoussant la tête de Lucas en corner (27e) avant de détourner du bout des doigts la tête d’Alex dans la foulée (28e). Après avoir laissé passer l’orage, le FC Barcelone retrouvait un brin d’allant, sans toutefois se procurer de réelles occasions.

Messi débloque la situation

Le PSG trouvait la juste récompense de ses efforts en début de seconde période. Un une-deux Ibrahimovic-Pastore permettait à l’Argentin de battre de près Valdés (0-1, 50e). Virtuellement qualifié pour le dernier carré de la compétition, le PSG se mettait à croire à son fabuleux destin, sauf que l’entrée en jeu de Lionel Messi changeait la donne. Rentré à la 62ème minute, la pépite argentine était déjà dans tous les bons coups et à l’origine du tir d’Iniesta stoppé par Sirigu (64e). Il le sera encore plus en servant Villa qui remettait en retrait pour Pedro, qui prenait à défaut Sirigu (1-1, 71e). Abattu par cette égalisation, le PSG qui accusait le coup physiquement ne trouvait pas les moyens pour se procurer une ultime occasion. Le PSG quittait donc la pelouse du Nou Camp avec la déception d’être passé si proche d’un exploit authentique.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles