Accueil Fil Info Foot Football Football National 3 Foot – CFA2 (Group D/J20) – Un nul plein de promesses pour l’UJA

Foot – CFA2 (Group D/J20) – Un nul plein de promesses pour l’UJA

Par le 29 mars 2015 à 13h29
Mots clés : , , ,

Gros plan sur l’affiche du groupe D de CFA2 qui s’est tenu hier entre l’UJA Maccabi Paris et Grande-Synthe (0-0).

L’UJA Maccabi a donc récupéré quatre points sur tapis, comme son président, Gilles Baudu l’avait souhaité (ndlr : alignement d’un joueur suspendu de Moissy-Cramayel). A l’amorce du choc contre le leader Grand-Synthe, le club Val-de-Marnais se classait désormais 4ème suite à cette décision de la Fédération Française de Football (FFF). Le genre de nouvelle qui a de quoi revigorer l’UJA, qui sans le paraître, devient un sérieux prétendant à la montée. Sa prestation convaincante contre les Nordistes a permis de vérifier sa détermination à ne lâcher aucun point dans la dernière ligne droite de la saison. Convaincante mais pas aboutie. La faute à un manque de réussite criant devant les buts du portier Grand-Synthois Guerrieu. Comme à la 2ème minute, lorsque le virevoltant Issaad voyait sa frappe du pointu frôlée le poteau gauche. Ou à la 62ème, quand la frappe de Hongla venait fracasser la transversale, après une action cafouillage dans la surface. Les Parisiens avaient sans doute laissé passer leur chance : “On a su les mettre en difficulté avec de nombreuses occasions mais nous n’avons pas été justes dans le dernier geste, concède Fabien Valeri, entraîneur de l’UJA Maccabi. C’est néanmoins très satisfaisant dans l’envie, la détermination et dans le jeu”.

A l’affût

Après un début de partie à l’avantage des Synthois au niveau de la maîtrise du ballon, l’UJA a su se remobiliser et se montrer dangereux, surtout en seconde période. Ngo Baheng n’a pas été loin de devenir le libérateur du stade Marise Hilsz (48e). Après un slalom entre les défenseurs, son tir, à angle fermé, était dévié en corner. Issaad avait lui aussi une balle de match (64e) mais son centre tir, trop fuyant, rebondissait juste devant le poteau. Grand Synthe a eu, lui aussi quelques opportunités par Bellaredt (9e), Janeszko (17e), Aboukassen (60e) et surtout un but refusé de Chateau, en position de hors de jeu (83e) : « C’est un nul logique, le match était assez fermé où les deux équipes avaient peur de se livrer. Face à une équipe qui avait tout intérêt à l’emporter, on a su les contenir et répondre présent dans l’agressivité, même si dans le jeu tout n’a pas été parfait” analyse Pascal Langlois, l’entraîneur de Grande-Synthe. Le club de la banlieue Dunkerquoise concède son fauteuil de leader car dans le même temps, Wasquehal l’a emporté sur le terrain de Valenciennes (0-1). L’UJA, lui, se classe 5e ex aequo avec 49 points, à 6 points du premier. Potentiellement, huit équipes peuvent encore espérer se hisser en CFA.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles