Accueil A la une Fil Info Foot Football Football National 3 Foot – CFA2 (B) – Un championnat à deux étages

Foot – CFA2 (B) – Un championnat à deux étages

Par le 19 février 2013 à 9h29
Mots clés : , , , , ,

A l’issue d’un week-end où s’est disputé de nombreux matchs en retard, la situation se décante peu à peu dans ce championnat si homogène.
Le haut du tableau
Faisant preuve de régularité depuis le début du championnat, l’Entente SSG et Fleury-Mérogis se partagent les deux premières places. Si le club val-d’oisien vainqueur de Ste-Geneviève (3-1) est leader du championnat, la tendance est plus favorable à Fleury-Mérogis qui n’est qu’à un point avec un match en retard à jouer. Restant sur 8 victoires lors des 9 derniers matchs de championnat, le club essonnien est en pleine bourre. Même la détermination de Oissel dimanche dernier (2-1) n’a pu mettre un terme à l’invincibilité de Fleury-Mérogis à domicile : « C’est une belle opération comptable. On eu du mal à rentrer dans le match, on accuse le coup physiquement en fin de match, mais pour le reste les joueurs ont répondu présent » convenait l’entraîneur Bernard Bouger.
Le bas du tableau
De Noisy-le-Sec (8e) au Racing-Colombes (14e), seulement six points points séparent les sept formations en balance pour sauver leur tête. Si Noisy-le-Sec semble avoir les moyens de s’en sortir, les situations de Moissy-Cramayel, de la réserve du PFC, d’Evry et du Racing-Colombes sont très préoccupantes. Battus pour la deuxième fois d’affilée à domicile, les Evryens (13e) sont à la recherche d’un nouveau départ: « C’est clairement notre plus mauvaise prestation de la saison et de loin. C’est une énorme déception, on laisse un concurrent direct nous dépasser » martelait l’entraîneur essonnien Bernard Touret à propos de la défaite de ses protégés contre Neiges (0-1). Obtenir un match nul contre Chartres (1-1) un prétendant à l’accession devrait être un bon résultat, sauf pour Moissy-Cramayel (10e) qui avec seulement deux succès à son actif est dans le dur : « On fait le même match que la semaine dernière (ndlr: 1-1 contre le Paris FC), même scénario sauf que cette fois-ci c’est contre une équipe de haut de tableau. Mais je suis frustré, car on est mal-classé et qu’on doit impérativement gagner des matchs » relevait à juste titre l’entraîneur moisséen Jean-Luc Girard. Avec également la saison désastreuse du Racing-Colombes dernier du groupe, quelques clubs historiques de la région francilienne pourraient se retrouver à l’échelon régional la saison prochaine.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles