Accueil Fil Info Rugby Rugby Rugby Top 14 Rugby – Top 14 – Le Stade Français met sa (R)évolution en marche

Rugby – Top 14 – Le Stade Français met sa (R)évolution en marche

Par le 21 mai 2018 à 15h08
Mots clés : , , , ,

A l’occasion d’une conférence de presse qui se déroulait au stade Jean Bouin en fin de semaine dernère, le Stade Français a présenté le prochain exercice de Top 14. Le renouveau est en marche. 

Finis de tourner les pages. On change de livre. C’est l’adage que semble adopté l’état major francilien en cette fin de saison. Après un exercice 2017-2018 décevant, que les Parisiens ont conclu à la 12ème place, l’avenir s’annonce plus rose.

L’atout marketing mis en valeur 

Si ce rendez vous faisait essentiellement office de présentation sportive, elle a aussi été l’occasion pour les dirigeants parisiens de présenter le nouveau visage du club pour la saison prochaine. Et nul doute que l’atout marketing qu’il possède sera mis en avant. En modernisant à la fois le logo du club, mais aussi le jeu de maillot, l’accent est mis sur la nouveauté, tout en mettant en avant les racines historiques qui ont fait la légende des Stadistes. Une garde robe et un logo repensés pour « marquer une transition et écrire un nouveau chapitre de l’histoire du club. Un symbole ancré dans l’histoire mais doté d’une touche de modernité » justifie Fabien Gordon, directeur général du club.

Un recrutement d’une autre dimension. 

Les chantiers étaient nombreux, tout comme les moyens. A l’heure actuelle, pas moins de 18 recrues ont été confirmées. et la plupart sont issus des championnats français. Parmi eux, certains noms ont une résonance particulière. Yoann Maestri par exemple fait partie de ces joueurs référence que le club de la capitale a réussi à attirer. Le deuxième ligne, international français, quittera Toulouse pour apporter son expérience au groupe parisien. L’argentin Nicolas Sanchez, annoncé comme très talentueux à l’ouverture, et le demi-de-mélée sud-africain Piet Van Zyl, en provenance des London Irish essayeront d’animer une attaque francilienne en berne en 2017.  Enfin, l’apport de jeunes espoirs tels que Soulemane Camara (Massy) ou Kylian Hamdaoui (Biarritz) devraient apporter un surplus de folie à une équipe qui en manquait cruellement.

«Ramener le Stade au premier plan.» 

Là est tout le fond du projet. Un désir, après deux saisons de transition, de retrouver les sommets. Mais pour cela, le nouveau directeur sportif du Stade Français Heyneke Meyer sait qu’il aura besoin de temps : « Je veux rendre les parisiens fiers de leur équipe » avançait-il. Et de poursuivre : « Dans l’immédiat, je ne me fixe pas de priorités, il s’agit surtout de jouer du mieux que nous pourrons, tout en développant le centre de formation, en essayant de sortir les futures stars » conclue le sud-africain.

 

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles