Accueil A la une Rugby Divisions fédérales Rugby Divisions fédérales FED 2 Fil Info Rugby Rugby Rugby – Fédérale 2 – Quels destins pour les clubs franciliens ?

Rugby – Fédérale 2 – Quels destins pour les clubs franciliens ?

Par le 15 septembre 2017 à 8h59
Mots clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

Coup d’envoi de la saison 2017/2018 ce samedi avec en match d’ouverture Gennevilliers-Beauvais (20h) dans la poule 1 alors que tous autres clubs franciliens joueront dimanche après-midi. Zoom sur les deux poules franciliennes.

Dans la poule 1, Bobigny fera figure d’épouvantail. Le club du 93 arrive de Fédérale 1 et sera logiquement favori d’autant que cette relégation est due à des soucis financiers et non sportifs. Bobigny pourra compter sur Xavier Darjo à la manoeuvre, transfuge de Saint-Denis. Saint-Denis qui sera dans la même poule et qui devrait faire partie des favoris aux play-offs en fin de saison. Le SDUS a terminé dans les quatre premières places depuis sa montée en Fédérale 2 lors de la saison 2014/2015. Drancy devra quant à lui confirmer après une belle quatrième place en tant que promu. Attention tout de même car la deuxième saison est souvent plus compliquée à manœuvrer. De son côté, Gennevilliers tentera de passer le cap tant attendu au club depuis quelques saisons. Exit Pinot, Edgar Babou prend les mains de l’équipe première et espèrera faire mieux que son homologue. Enfin, Plaisir et Domont devraient avant tout jouer le maintien cette saison. Le premier est fraichement promu et a vu son staff totalement changer à l’intersaison tandis que le deuxième a terminé dernier de Fédérale 2 la saison dernière avant d’être repêché. Parmi les autres équipes de la poule 1, Arras se retrouve dans la même position que Domont. Rennes et Chartres tenteront d’accrocher le wagon de tête et se qualifier pour les phases finales. Beauvais, Le Rheu et Marcq-en-Baroeul voudront d’abord valider leur maintien avant de pourquoi pas viser plus haut.

Poule 2 : le PUC en danger, Orsay favori

Flirtant avec la relégation jusqu’à se faire repêcher il y a deux ans, le PUC voudra encore essuyer un maintien précieux. Un maintien que voudra assurer avant tout Meaux et Ris Orangis, promus en Fédérale 2. Dans « le ventre mou » l’année dernière, Antony devrait à nouveau jouer ces places lors de l’exercice 2017/2018. Clamart pourra surfer sur sa bonne saison dernière pour faire encore mieux. Clamart avait échoué aux portes des phases finales, à seulement un point de Drancy ! Orsay sera le grand favori de la poule 2. Sans ancien club de Fédérale 1, Orsay a le champ libre. Deuxième derrière Suresnes lors du dernier exercice, Orsay était même parvenu à se hisser jusqu’en demi-finale des play-offs avant de s’incliner d’un cheveu contre le RCHCC (17-20). L’accession en Fédérale 1 sera forcément un objectif d’autant que la poule semble plus abordable cette saison. Dans les autres équipes du groupe 2, Orléans et Beaune font partie des plus gros prétendants aux phases finales tandis qu’Epernay, Le Creusot, Nuits Saint Georges et Bourges auront pour objectif premier le maintien.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles