Accueil A la une Rugby Divisions fédérales Rugby Divisions fédérales FEDERALE 2 Fil Info Rugby Rugby Rugby – Fédérale 2 (poule 1) – Courbevoie, Gennevilliers et Orsay visent le haut du panier, la stabilité recherchée pour Plaisir, Antony et Domont

Rugby – Fédérale 2 (poule 1) – Courbevoie, Gennevilliers et Orsay visent le haut du panier, la stabilité recherchée pour Plaisir, Antony et Domont

Par le 4 septembre 2020 à 11h50
Mots clés : , ,

Alors que le championnat de Fédérale 2 reprend ses droits le dimanche 13 septembre, SportsCo IDF fait le point sur les forces en présence dans la poule 1.

La bataille à la qualification aux phases finales est lancée et contrairement aux dernières saisons, il n’y a pas véritablement de petit poucet. Tout est ouvert comme l’a souligné le nouvel entraîneur de Courbevoie Thibaut Neumann : « Au regard des recrutements de chacun, je ne vois vraiment pas de petites équipes. Tout le monde – et c’est une surprise – se sont renforcés. Après l’année de l’apprentissage la saison, nous visons nous le haut de tableau ». Le RC Courbevoie n’est pas la seule formation à viser le haut du tableau, ils sont un certain nombres, à l’image de Chartres, Le Havre et surtout Orsay, considéré comme le trublion de ce championnat. Surtout au regard d’un recrutement prometteur, avec notamment l’arrivée de l’ailier Mendes, en provenance de Massy (Nationale).

Plaisir, Antony et Domont même combat ?

Avec l’arrivée sur le banc du duo Darjo-Charbonnier, Gennevilliers qui a si souvent manqué ces rendez-vous ces dernières saisons, compte bien lancer un nouveau cycle avec 16 arrivées, dont la plupart issues de la région francilienne : « Le club avait besoin de repartir sur de nouvelles bases. Mon rôle va être de relancer un projet sportif et humain. On ne peut pas viser autre chose que la qualification pour la phase finale, mais comme beaucoup de choses sont nouveaux, il faudra être patient », assure Xavier Darjo, qui après deux saisons de recul, est à la tête du projet du club des Hauts-de-Seine. Nouvelle ère également à Antony, avec la paire Canto-Oriol qui aura la lourde charge de succéder à Damien Michel, qui a souhaité prendre du recul. Avec l’étiquette de promu, le Stade Domontois ne nourrira aucun complexe, surtout que son recrutement avec 15 arrivées dont des joueurs expérimentés de Fédérale 2 (Legent, Duffaut, Terry, Gogo, Goncalves ou encore Dumoulin), laisse augurer de belles perspectives. Tout comme Plaisir, qui mise sur la stabilité pour avancer et nouer des bons résultats dès le début de saison. Premier élément de réponse le dimanche 13 septembre, si tout va bien…

Retrouvez le guide complet de la Fédérale 2 : effectifs, transferts et ambitions

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles