Accueil A la une Rugby Divisions fédérales Rugby Divisions fédérales FED 2 Fil Info Rugby Rugby Rugby – Fédérale 2 (32e aller) – Suresnes pas récompensé

Rugby – Fédérale 2 (32e aller) – Suresnes pas récompensé

Par le 5 mai 2014 à 9h49
Mots clés : , , ,

A cause d’une entame catastrophique et trop d’erreurs défensives, Suresnes a perdu la première manche de son duel face à Rouen (23-27). A l’extérieur, les Sangliers ont les moyens de refaire leur retard. 

Cette rencontre sentait bon les phases finales. De l’envie, de la tension, des invectives, des bourre-pif, des cartons… et même des uppercuts sur le toit du banc de touche à en tordre le plexiglas ! Au stade Jean-Moulin dimanche après-midi, Suresnes, surpris d’entrée, a couru après le score, et a fini par s’incliner.14-0 en douze minutes de jeu. A peine entrés sur la pelouse, les Haut-Normands avaient déjà fait le break. Deux essais coup sur coup de Joseph Ellyatt, sur les extérieurs, et Ben Mercer, opportuniste à la retombée d’une chandelles dans les 22 mètres adverses. Le beau rugby proposé par Suresnes ne sera pas tout de suite concrétisé : la faute à des en-avants et des turnovers dans les rucks. C’est finalement Rousseau qui concrétise un temps fort (24e) au pied des perches après une percée de Damien Lozet (7-14 et 10-14 à la mi-temps). Malgré un coup de mou en fin de première période, les Sangliers repartent de l’avant. Au bord de touche, l’ailier Damien Lauzet aplatît derrière la ligne (20-20, 55e). Et la pénalité de Bajard permet aux locaux de passer devant (22-20, 60e).

La déception prédomine

Ça ne suffira pas pour gagner. A dix minutes du terme, Luke Cozens, précieux au pied tout au long de la partie, s’échappe en contre. L’ouvreur transforme son essai (23-27). Le score ne bougera plus même si, à 15 contre 14 après l’expulsion du pilier rouennais Pierre Meunier pour brutalité, Suresnes n’était pas loin d’inscrire un dernier essai : « On s’est rendu le match compliqué avec nos bêtises en entame de match. Pourtant, il y avait la place pour gagner », regrette Bajard. Pour l’entraineur, Dominique Rose, qui se dit « hyper déçu », « la révolte » de ses troupes est à saluer. Le coach pointe aussi les erreurs d’arbitrage et promet de travailler cette semaine le secteur défensif, « là où on s’est fait un peu trouer ». Match retour à Rouen dans une semaine. En plus des quatre points au tableau d’affichage, Suresnes semble aussi avoir quelques marrons à rendre à son adversaire…

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles