Accueil Fil Info Hand Hand Hand LIDL Star Ligue (LNH) Hand D2 Proligue (Pro D2) Hand – Proligue (Finale retour) – Pontault-Combault, c’est énorme !

Hand – Proligue (Finale retour) – Pontault-Combault, c’est énorme !

Par le 26 mai 2018 à 14h05
Mots clés : , , , , , ,

« Le temps fait son œuvre ». Les mots étaient choisis, mais qu’ils prenaient sens dans la bouche de Sébastien Quintallet, l’entraîneur de Pontault-Combault. 

Auteurs d’une belle prestation au match aller de cette finale d’accession à la Starligue, où ils avaient été chercher un nul (31-31) déjà honorable à Sélestat, les Pontellois ont récidivé. Et quelle récidive ! Au bout d’un match engagé, engageant et surtout à rebondissements, les Franciliens ont réalisé l’exploit. En obtenant le nul (25-25) sur son parquet de Boisramé, le PCHB a validé ton ticket pour l’élite la saison prochaine. Une résultat inespéré en début de saison. 

Un match à enjeu

Le match, d’abord, n’a pas été de tout repos : « On commence le match difficilement, mais avec l’envie, on revient dedans et on bascule en tête la mi-temps » analysait Sébastien Quintallet. Des premières minutes engagées où la tension jouait sans doute son rôle pour le PCHB. La réussite de Ravensbergen auteur de 3 arrêts importants et les 4 buts de De Beule ont permis à Sélestat de faire rapidement la course en tête (4-5, 10′). La réponse de Pontault-Combault et de son gardien Romero n’a pas tardé, et le Brésilien a même permis à ses coéquipiers de boucler la 1ère mi temps en tête (12-11). Le retour des vestiaires est plus compliqué pour les Franciliens. Grâce aux 4 buts de Cauwenberghs, Sélestat reprend l’avantage et inflige même un 7-3 aux joueurs de Sébastien Quintallet : « On entame mal et on fait la course derrière toute la deuxième mi-temps. On s’est accroché, on a pas baissé les bras et ça a payé ». Car la volonté a finalement fait office de juge de paye dans ces ultimes minutes. Dans une fin de match extrêmement serrée, le PCHB comble même un écart de 3 buts dans les 2 dernières minutes pour aller obtenir un match nul inespéré : « Ce n’est pas possible d’aussi mal gérer une fin de match. Même si on prend un rouge, ce qui nous complique la tâche, on ne doit pas perdre ce match » déplorait le pivot de Selestat Gabriel Nyembo. 25-25 score final. Un résultat qui prend des airs de libération, et qui permet aux joueurs et au public d’exulter au coup de sifflet final. 

Un magnifique dénouement donc les Seine-et-Marnais, et qui marque leur entrée dans une nouvelle dimension désormais :  « On a réalisé une grande campagne de playoffs, c’est beau de voir qu’on a réussi à aller jusqu’au bout et à la gagner » se félicitait Sébastien Quintallet, l’entraîneur francilien. Vainqueur de cette finale d’accession, le PCHB va maintenant goûter à l’élite. Une performance félicitée par le président de la LNH Olivier Girault. « Cette accession, Pontault-Combault la mérite car ils ont été la chercher par deux fois au bout du suspens. Cette abnégation, qui a fait leur marque de fabrique cette saison, a encore une fois payé ce soir ». 

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles