Accueil A la une Fil Info Foot Football Football National 1 Football Transferts Foot – National – Le Paris FC en toute sérénité

Foot – National – Le Paris FC en toute sérénité

Par le 26 mai 2014 à 9h16
Mots clés : , , , , ,

Repêché administrativement en plein mois de juillet après une descente sportive vers le CFA, le Paris FC a réalisé une saison encourageante en National, sous les ordres de Christophe Taine.

A la reprise de l’entrainement le 8 juillet dernier, les joueurs du Paris FC ne se doutaient pas de la bonne surprise qui les attendraient une semaine plus tard. Au sortir d’une saison médiocre (17e, 40 points) conclut par une relégation en CFA, les Parisiens commençaient à se préparer pour enclencher une opération remontée en National. Mais c’était sans compter sur les problèmes financiers de Sedan, finalement rétrogradé par la Direction nationale du contrôle de gestion en quatrième division… à la place du PFC ! Le Président du club de la Porte de Montreuil avait alors qualifié la situation de « miracle administratif ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la formation de Christophe Taine – l’entraineur arrivé l’été dernier en provenance de St-Ouen-l’Aumône (club qu’il a fait monter en CFA 2, ndlr) – a fait honneur à son repêchage. Auteur d’un départ canon (4 victoires, 3 nuls), le PFC était leader du Championnat à la mi-septembre contre tout attente. Dans la course à la montée jusqu’en mars, les Ciel et Marine ont ensuite décroché du wagon de tête : la faute à une vilaine série (6 matches nuls d’affilée) à l’approche du sprint final. Finalement, après le dernier match de la saison ce vendredi à Déjerine (2-2 face à Dunkerque), le club termine à une encourageante 9e place. Une vraie satisfaction pour l’entraineur.

« Un bilan positif »

« C’est un bilan positif, se réjouit Christophe Taine. Le club a été repêché tardivement, ce qui nous a conduit à recruter à la hâte. L’objectif était le maintien et pourtant on n’a jamais vraiment été en danger ». Pour preuve, depuis le départ de la saison, le PFC n’a jamais compté moins de cinq longueurs d’avance sur la zone rouge. Cependant, au classement final, la 9e position, c’est aussi la plus mauvaise de toute l’année pour les Parisiens. « A un moment, on s’est précipité, on a manqué d’expérience et le facteur chance n’a pas été non plus en notre faveur ». Si le coach note « la rigueur défensive », un point fort de son équipe, c’est « le manque de justesse offensive » qui a empêché ses protégés de voir encore plus haut.

Sur le front de l’attaque, Karl Toko Ekambi a pris une toute autre dimension cette année. L’attaquant de 21 ans a complètement explosé son meilleur total en carrière (4 buts en 2012-2013) en inscrivant 14 réalisations. Avec 0,54 pion de moyenne par rencontre, il compte le 3e meilleur ratio du Championnat derrière Gaëtan Laborde (0,58 ; Red Star) et Ande Dona Ndoh (0,71 ; Luzenac). Mais, pour Christophe Taine, le meilleur atout de la saison était à retrouver au milieu de terrain en la personne de Noui Laïfa (27 ans). Titulaire au Gazélec Ajaccio en Ligue 2 avant de revenir en août dernier dans sa région natale, le joueur formé aux Ulis a été le métronome de l’entrejeu de la formation parisienne.

Taine engagé jusqu’en 2016

Après un exercice 2013-2014 prometteur, pour cette équipe composée de jeunes et de joueurs plus expérimentés, l’objectif sera donc par la suite de s’appuyer sur ces bases solides et de continuer de progresser. Et de viser la montée ? « On joue le haut de tableau », réplique Christophe Taine, qui a prolongé son bail à Déjerine pour les deux prochaines années. Cela passe par un bon recrutement à l’intersaison.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles