Accueil Fil Info Foot Football Football National 3 Foot – CFA2 (Groupe B) – Poissy et Evry doivent respecter la hiérarchie

Foot – CFA2 (Groupe B) – Poissy et Evry doivent respecter la hiérarchie

Par le 7 mars 2014 à 17h00
Mots clés : , , , , , , , , ,

La fin de semaine va de nouveau être agitée en Île-de-France. Avec ses quatre clubs engagés, le groupe B de CFA2  devrait donner des rencontres intéressantes. Notamment celle entre le leader Croix et l’équipe B du Paris FC. Présentation des enjeux de ces quatre matchs.

Washequal (7e) – Moissy Cramayel (10e) (Samedi à 15h) :

Il s’agit probablement d’un des matchs les plus importants de la saison pour Jean-Luc Girard et ses joueurs. Face à un adversaire largement à leur portée, les Franciliens ont une belle occasion à saisir pour s’éloigner de la zone rouge une bonne fois pour toute. Après deux matchs sans victoire, il s’agit du moment idéal pour renouer avec le succès, et prendre une revanche sur le match aller (défaite à domicile 0-1). En face, Wasquehal reste également sur deux matchs infructueux. Raison de plus pour Moissy-Cramayel de jouer le coup à fond, afin de prendre une bonne option sur le maintien. Autrement, le club pourrait vite se retrouver dans la zone dangereuse en fonction des autres résultats…

Saint Quentin (11e) – Evry (5e) (Samedi à 18h) :

Deux mois sans victoire c’est long. Evry et Fouad Mabrouk ne vous diront pas le contraire. Depuis le succès contre Sedan début janvier (1-2), le club francilien n’y arrive plus. Face à un adversaire dans une position délicate, l’occasion est belle pour repartir: »On a plus la réussite devant le but que l’on avait en début de saison, explique l’entraîneur. A Poissy si on gagne ce n’est pas volé, pareil contre Croix. C’est notre finale de Ligue des Champions à nous contre Saint-Quentin, concurrent direct pour la survie. Ils sont dans la même situation que nous. On mise sur l’envie, la motivation et la rage. On doit être prêt à mourir sur le terrain. En cas de victoire on serait à seulement une victoire du maintien. A notre niveau, jouer à domicile ou à l’extérieur n’a pas beaucoup d’importance. C’est plus d’ordre psychologique ».

Croix (1er) – Paris FC (B) (6e) (Samedi à 18h) :

L’équipe B du Paris FC est capable du meilleur comme du pire cette saison. A l’heure d’aller affronter le leader Croix sur son terrain, le coach francilien Emmanuel Trégoat nous livre son ressenti: »On aborde bien ce match. On joue contre le premier donc on a rien à perdre. Au match aller on perd 3-0 sur des faits de jeu défavorables. On espère une revanche d’autant qu’ils sont un peu moins bien en ce moment. On va essayer d’en profiter. C’est un bon test pour juger la qualité du groupe. Ce sera l’occasion pour certains de montrer leurs qualités, et pourquoi pas remonter en équipe première ensuite ».  D’où l’avantage d’être l’entraîneur d’une équipe réserve de National.

Poissy (3e) – Epernay (12e) (Samedi à 18h) :

Après s’être remis dans le sens de la marche sur la pelouse de Reims B (1-2), Thierry Bocquet et Poissy veulent désormais effacer la déception face au Paris FC B le 15 février dernier à domicile (0-2). Le premier nommé s’attend à « un match difficile car ils jouent leur maintien et vont venir défendre. Épernay va se battre avec l’énergie du désespoir. On redoute le même scénario que contre le Paris FC B. Il faudra être conquérant offensivement et vigilant défensivement. Face à Reims on a eu une belle réaction, surtout qu’il y avait des joueurs de l’équipe première comme le Brésilien Diego ou le jeune défenseur international espoir Antoine Conte ». Attention derrière donc, tout en la mettant au fond cette fois.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles