Accueil A la une Basket Fil Info Basket Basket Jeep Elite Basket – Pro A – Paris Levallois, les raisons d’un échec

Basket – Pro A – Paris Levallois, les raisons d’un échec

Par le 20 mai 2015 à 13h00
Mots clés : , , , , , , , ,

La sentence est tombée il y a quelques jours à l’issue de la 34ème journée de Pro A, et elle est très douloureuse : le Paris Levallois sera privé de play-offs pour cette saison. Retour sur une saison décevante.

Avec un recrutement intéressant à l’intersaison, dont le trio d’Américains composé de Sharrod Ford – Mike Green – Dionte Christmas, la saison 2014-2015 était prometteuse. Alors on ne peut qu’être déçu lorsqu’on constate que le PL n’a même pas réussi à se qualifier pour les play-offs. Le bilan à la mi-saison était pourtant plus que satisfaisant. À la fin des matchs aller, le club pointait à la 6ème place, synonyme de qualification pour la Leaders Cup qui départageait les 8 meilleures équipes du basket français, tout en poursuivant son parcours en Eurocoup. Néanmoins, on apercevait déjà les lacunes de cette équipe, qu’on peut résumer en un mot : inconstance. Avec un jeu irrégulier, le PL est typiquement l’équipe qui peut mettre 90 points un jour et s’en prendre autant le lendemain.

Un parcours en dents de scie                                      

Paris Levallois aura tout connu cette saison : 13ème au bout de cinq journées, 6ème à la mi-saison pour au final échouer aux portes de la phase finale à la 11ème place avec un bilan neutre de 17 victoires pour autant de défaites. La fin de saison aura été extrêmement compliquée, avec notamment le départ de Blake Schilb qui aura marqué une rupture. Le 16 Avril, la direction du PL a annoncé le départ de l’ailier, officiellement en raison de problèmes personnels touchant à sa famille aux Etats-Unis. Après ce triste épisode, les Parisiens n’ont pas su se révolter. Défaites face à Cholet et Pau, deux équipes de bas de tableau, défaite contre Chalon-sur-Saône, un concurrent direct pour la qualification aux phases finales… le PL a vu la 8ème place qualificative s’échapper petit à petit. Attention, leur parcours cette saison n’a pas été teinté que de mauvaises notes. Il faut saluer leur incroyable performance en Eurocoup. Les hommes de Greg Beugnot se sont hissés jusqu’en quart de finale, une première depuis Strasbourg en 2007, avant de chuter face aux Turques de Banvit Bandirma. Une expérience au plus haut niveau dont il faudra se servir pour rebondir la saison prochaine.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles