Accueil Basket Fil Info Basket Basket Pro A Basket – CDF (1/8e) – Le sorcier Pascal Donnadieu

Basket – CDF (1/8e) – Le sorcier Pascal Donnadieu

Par le 18 mars 2014 à 10h50
Mots clés : , ,

Pascal Donnadieu, parti de départemental avec Nanterre a amené le club jusqu’à un titre de champion de France et a été à deux doigts de disputé le top 16 en Euroligue. Dire qu’il aurait pu finir employé de banque… Portrait d’un entraîneur qui espère voir sa formation se qualifier ce soir à Bourg-en-Bresse pour les 1/4 de finale de Coupe de France.

Du haut de son mètre 70, Pascal Donnadieu a réalisé l’un des plus grands exploits du basket français. Partir du bas de l’échelle pour arriver tout en haut du sommet, avec un titre de champion de France l’année dernière. Une success story assez rare pour un coach. Mais avant d’être un entraineur, il est avant tout un passionné de basket. Ne vous fiez pas à sa taille car Pascal Donnadieu a bel et bien pratiquer le basket à un certain niveau. En effet le fan du grand Pau-Orthez a eu une carrière de joueur jusqu’en N3. Après une blessure au genou, il se rendra vite compte que sa place est sur le banc… en tant qu’entraîneur évidemment.

Une ascension historique

Né le 29 mai 1964 à Suresnes, son père Jean Donnadieu le met au basket à l’âge de sept ans. Il arrête ses études en seconde pour devenir employé de banque et pour gagner sa vie. Ses rêves sont pourtant ailleurs. Lorsqu’on lui propose de rentrer dans le service des sports de Nanterre pour développer le basket, il saute sur l’occasion. Entraineur-joueur il vit donc 100% basketball. Une deuxième rupture des ligaments du genou en 1991 l’oblige à lâcher les terrains pour uniquement coacher. Très vite il gravira les échelons  avec pas moins de onze montées en 24 ans sans jamais être relégué. Avec Nanterre il arrive en Pro B (deuxième division) en 2004 et devient entraineur professionnel. A l’issue d’une saison 2011 incroyable il sera nommé entraineur de Pro B de l’année. Le meilleur est encore à venir. Avec son titre de champion de deuxième division, la JSF accède à la Pro A. Bénéficiant d’un des plus petits budgets du championnat, les observateurs ne donnent pas chère de l’équipe des Hauts-de-Seine. Premier miracle à l’actif de Pascal Donnadieu, son équipe se qualifie in extremis pour les play-offs avec un bilan équilibré de quinze victoires et quinze défaites. La suite relève du conte de fée. Eliminant tour à tour Gravelines, premier du classement et Chalon le champion de France en titre, l’ex-employé de banque réalise des merveilles avec son équipe. Son ultime défi pour devenir champion de France se dresse devant lui : Strasbourg entrainé par le sélectionneur de l’équipe de France, Vincent Collet. La JSF au terme d’une finale maîtrisé  (trois victoires à une) devient à la surprise générale champion de France. La belle histoire aura donc été à son terme grâce à une équipe soudé, développant un beau jeu grâce à son chef Pascal Donnadieu.

Un parcours européen de premier choix

Cette année après avoir frôlé la qualification en Top 16 en battant notamment le FC Barcelone sur ses terres, Nanterre et son coach ont fait bonne figure en Europe. Une chose rare au vu des derniers résultats français dans cette compétition puis d’être éliminé il y a une semaine au stade des 1/8èmes de finale de l’Eurocup.En Pro A par contre, le champion en titre est en difficulté. Nul doute que l’entraîneur va encore trouver une solution magique dont il a le secret pour sortir cette mauvaise passe.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles