Accueil A la une Basket Fil Info Basket Basket Pro A Basket – Pro A (J21) – Le Paris Levallois et Andrew Albicy inquiètent

Basket – Pro A (J21) – Le Paris Levallois et Andrew Albicy inquiètent

Par le 5 mars 2014 à 16h00
Mots clés : , ,

Le Paris-Levallois qui s’était rassuré la semaine dernière contre Roanne (72-53), a de nouveau chuté hier à Dijon (70-59). En espérant que cette défaite ne soit qu’un simple accident.

Albicy est depuis cinq matchs en méforme.

Albicy est depuis cinq matchs en méforme.

On croyait le PL lancé même Gregor Beugnot son coach était « très satisfait » de la performance de ses joueurs face à Roanne (72-53). Qu’il a dû être déçu après la prestation manquée de ses joueurs hier face à la JDA (70-59). Une défaite qui s’explique par une attaque pas en réussite (18 sur 54 aux tirs dont 6 sur 26 à trois points). Le collectif a été en échec avec seulement deux joueurs au-dessus des dix points. Mais aussi par un manque d’engagement au rebond puisque dans ce domaine les Parisiens se sont fait largement dominés (36 rebonds à 28). La défense n’est pas  en reste avec deux bons quarts temps, le premier et le dernier, où le club de la capitale a maintenu les Dijonnais à 10 et 14 points. En revanche lors des autres les coéquipiers de Blake Schilb ont encaissé plus de 20 points (22 points dans le deuxième et 24 points dans le troisième). Si le revers est collectif, un joueur en très nette perte de vitesse peut-être pointé du doigt, Andrew Albicy.

Mais où est passé Andrew Albicy ?

Avant la trêve hivernale, il faisait partie des favoris pour le titre de MVP français mais depuis Andrew Albicy multiplie les mauvaises performances. Évidemment les résultats de son équipe s’en ressentent largement. Les chiffres parlent d’eux même. Depuis la reprise le meneur a signé quatre matchs à trois points ou moins qui se sont soldés par trois défaites et une seule victoire. Et pourtant ce n’est pas comme si l’international français ne shootait pas. Sur les cinq derniers matchs il est à 2/31 tirs, soit un pourcentage catastrophique de 6%. Albicy possède néanmoins des circonstances atténuantes. Après la bagarre contre Gravelines, son remplaçant attitré Daniel Ewing a été suspendu ce qui a obligé Gregor Beugnot à le faire beaucoup jouer. Il paye donc aujourd’hui peut être la débauche d’énergie mais a intérêt  à vite se reprendre car le Paris-Levallois a besoin d’un Andrew Albicy au top pour engranger les victoires.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles