Accueil Basket Fil Info Basket Basket Nationaux N3M Basket Nationaux Basket – N3M – Le Mée dans l’attente

Basket – N3M – Le Mée dans l’attente

Par le 13 mai 2014 à 12h46
Mots clés : , ,

Après une première partie de saison cauchemardesque, Le Mée a inversé la tendance. Mais le club a terminé relégable en Nationale 3. Il semblerait cependant qu’il soit repêché.

Le Mée aura attendu la neuvième journée du championnat et un déplacement à Tinqueux pour remporter sa première victoire de la saison. Une longue période de disette. Mais, ensuite, le club seine-et-marnais a complètement retourné la situation : 8 victoires et 6 défaites. Une série pourtant insuffisante pour se sortir de la zone de relégation dans la Poule I : « On a un sentiment très mitigé avec de la frustration, constate l’entraineur Adrien Guignard. Ça a été la catastrophe et puis ensuite on a fait jeu égal avec les meilleurs, comme lors de la dernière journée où on bat le leader Ardres. » 

« On mène de 30 points et puis… »

Cette métamorphose, le technicien l’explique par des départs inattendus à l’intersaison et la perte sur blessure de leur métronome Collet jusqu’au mois de janvier : « Dans la deuxième partie de saison, on a nettement haussé l’agressivité en défense et ça a payé. » L’entraineur regrette ces trop nombreuses défaites qui se sont jouées dans le dernier quart-temps : « contre St-Quentin, on mène de 30 points à l’entame du 3e quart et puis on trouve le moyen de perdre… ». Rageant d’autant qu’avec une victoire de plus au compteur, Le Mée serait encore en Nationale 3 l’année prochaine. Mais le club a encore bon espoir : il espère tirer profit de la fusion de deux équipes à Tours et du renoncement d’une autre formation pour être repêché dans la division.  Quoi qu’il en soit, Adrien Guignard restera sur le banc : « C’est moi le premier responsable de cet échec, donc j’ai réfléchi à un départ. Mais je ne vais pas partir comme un voleur. » Au club depuis de nombreuses années, il garde la confiance totale de ses dirigeants. Pour la saison prochaine, il vise à renforcer le groupe avec un intérieur et un shooteur. Dans l’attente de la décision de la fédération, aucune recrue n’a signé pour l’instant « en tout cas, quelque soit le challenge, 90 % du groupe de cette année va rester », promet l’entraineur.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles