Accueil Basket Basket Coupes Fil Info Basket Basket Nationaux Basket – CDF (1/4) – Nanterre qualifié, le Paris Levallois éliminé

Basket – CDF (1/4) – Nanterre qualifié, le Paris Levallois éliminé

Par le 25 mars 2014 à 21h49
Mots clés : , , , , ,

Vainqueur de Roanne (78-59), Nanterre rejoint dans le dernier carré Nancy, Hyères-Toulon et Dijon qui s’est imposé au finish face au Paris Levallois (76-75).

Nanterre avec maîtrise
Quasiment hors-course des play-offs, Nanterre est plus que jamais encore en lice pour remporter un trophée cette saison. Entreprenant, Nanterre n’aura pas donné beaucoup d’espoirs à Roanne. Après cinq premières minutes de rodage (4-9, 5e), Nanterre prenait peu à peu la mesure de l’événement grâce notamment à trois tirs à trois points de Nzeulie (18-14, 10e). Avec une attaque diablement efficace dans le sillage de Thomas (20 pts), les locaux dominaient les débats (34-24, 16e), mais les Rhodaniens avaient le mérite de s’accrocher (40-38, 21e). Bien qu’avant-dernier du championnat, Roanne ne se laissait pas griser par la réussite à trois points de son adversaire (45-38, 24e), même si ce dernier prenait peu à peu son envol (59-49, 30e). L’emprise était clairement nanterrienne et le dernier quart-temps confirmait cette tendance (68-53, 33e). Maîtrisant son sujet jusqu’au bout (77-62, 37e), Nanterre n’est désormais plus qu’à une marche d’une deuxième finale de Coupe de France d’affilée.
Le Paris Levallois tout près de l’exploit
Face à Dijon, invaincu sur ses terres cette saison, la mission s’annonçait périlleuse pour le PL. Battus il y a trois semaines en Pro A à la régulière (70-59), les Parisiens auront livré un gros combat, dont le dernier tir de Cambpell aura ruiné leurs espoirs. Tout commençait mal pour les hommes de Greg Beugnot qui concédaient déjà dix longueurs dans le premier quart-temps (19-9, 7e). Retrouvant un brin d’agressivité et d’efficacité, le PL revenait dans la course en fin de quart-temps (24-20, 10e). Avant de renverser la tendance dans la foulée (27-28, 16e) et de malmener les Bourguignons (35-37, 20e). La course-poursuite s’enchaînant avec des Dijonnais qui resserraient la vice (46-40, 24e). C’était avec cet écart que les locaux maintenaient à distance son adversaire du soir (52-46, 27e). Un 11-0 à cheval entre le 3ème et 4ème quart-temps remettait en selle les Parisiens (58-51, 28e; 58-62, 31e). Ces derniers gardaient le leadership (62-69, 35e), mais Dijon revenait sur ses talons (68-69, 37e). Au prix d’un final haletant, où les deux formations se rendaient coup pour coup dans la dernière minute (71-72; 74-73; 74-75), un deux points de Campbell à deux secondes de la fin crucifiait le tenant du titre.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur Facebook !

Annonces Google


Fil Info
ToutFootRugbyHandBasketVolley
Derniers articles